Simplyk.io : quand la technologie se met au service du bénévolat

Par Audrey-Ann Lepage

Faire partie de l’Équipe verte pour sensibiliser les festivaliers et les organisateurs de l’événement Sherblues & Folk sur le tri des matières résiduelles, distribuer de l’eau aux coureurs lors du demi-marathon de Sherbrooke ou, à plus long terme, planter des végétaux ou nettoyer des berges sous la bienveillance de l’organisme Action Saint-François.

Voici quelques-unes des possibilités de bénévolat à proximité de l’Université de Sherbrooke qui sont proposées au cours des prochaines semaines sur la toute jeune plate-forme en ligne Simplyk.io, un projet entrepreneurial mis en place en septembre dernier par les gestionnaires François de Kenett et Thibault Jaurou.

Au moyen d’un dispositif de géolocalisation, la plate-forme met en lien des organismes communautaires et des jeunes de la région désireux de donner de leur temps dans les domaines de la culture, de la nature, de la solidarité ou de l’enfance. Son fonctionnement est très simple et ses critères de recherche permettent de filtrer la recherche selon l’intérêt des utilisateurs.

À l’heure actuelle, 500 organismes s’y sont inscrits dans la province, tels que l’Armée du Salut et la Société canadienne du cancer.

« Symplik.io aide vraiment les organismes. Avant, ils appelaient eux-mêmes les écoles et les universités. Dorénavant, la plate-forme sauve du temps », explique le directeur de Simplyk, François de Kerret.

Si cela facilite la tâche de recrutement des organismes, c’est d’abord pour aider les jeunes à trouver des offres intéressantes que le projet a pris naissance.

« Ce n’est pas normal que ces jeunes qui veulent aider et se rendre utiles ne trouvent pas comment faire! », regrette M. de Kerret, qui a lui-même vécu la problématique de vouloir s’investir sans savoir s’y prendre alors qu’il était étudiant.

Mais enfin, ce qui est au cœur du projet, c’est le lien entre les gens.

« Trop de gens sont isolés. Il y a les ainés, mais ce n’est pas qu’eux, il y en a dans toutes les tranches d’âge. Le bénévolat est la solution pour créer des liens entre les gens. Il y a autant d’aspects bénéfiques pour l’organisme et que pour le bénévole qui fait beaucoup plus partie de sa communauté en étant bénévole. »

À l’Université de Sherbrooke, les possibilités de bénévolat ne manquent pas : journées portes ouvertes, comités étudiants, sécurité lors de 5 à 8, etc.

Toutefois, pour ceux qui auraient envie de voir de nouveaux visages tout en découvrant la ville de Sherbrooke, ils pourront dorénavant trouver chaussure à leur pied en quelques clics seulement.


Crédit Photo © Simplyk

Partager cette publication