Le sport en entreprise: les employeurs veillent à votre santé

Par Marianne Myre-Bourgeault

Que nous soyons étudiants ou travailleurs, la majorité d’entre nous passeront une bonne partie de leur vie assis devant un ordinateur. Les heures de travail étant moins flexibles que les horaires étudiants, il s’avère plus difficile de pratiquer un sport après avoir passé le diplôme. Heureusement pour nous, les employeurs tentent maintenant d’attirer les employés en faisant la promotion de pratiques sportives dans leurs entreprises! Le Collectif vous présente quelques-unes de ces pratiques offertes dans des organisations québécoises.

Des entreprises en santé

Le Conseil canadien pour la santé et la vie active au travail souligne que 63 % de la population se considère sédentaire. Le travail prend une place importante au quotidien alors il apparaît important de maintenir de saines habitudes de vie malgré les heures restreintes à accorder au sport. Au Québec, les entreprises visant à se faire certifier « Entreprise en santé » posent des actions concrètes en matière d'habitudes de vie, d'équilibre travail-vie personnelle, d'environnement de travail et de pratique de gestion afin de favoriser la santé de leurs employés. Parmi les pratiques mises en œuvre, votre futur emploi pourrait offrir un programme d’entraînement personnalisé, un environnement de travail sportif ou encore des activités de groupe.

Des programmes d’entraînement motivants

Des kinésiologues à la disposition des employés peuvent faire la conception et l’implantation de programmes de santé et mieux-être en milieu de travail. D’ailleurs, certains stages offerts par le département de kinésiologie à l’Université de Sherbrooke offrent un service d’évaluation de la condition physique, d’analyse ergonomique des postes de travail et de conception et implantation de programmes de santé et mieux-être en entreprise. D’autres pratiques appuyées par la norme « Entreprise en santé » correspondent à des services-conseils en nutrition ou des programmes de sensibilisation à l’activité physique. Parmi les actions visant la promotion de la santé, l’entreprise GSOFT, souvent innovante en matière de bien-être au travail, a offert une montre Fitbit à tous ses employés pour les encourager à bouger au quotidien. Également, le programme Opération vélo-boulot de Vélo Québec propose des trucs et des ateliers de sensibilisation aux entreprises pour encourager l'utilisation du vélo comme transport pour se rendre au travail. Certaines organisations aménagent aussi des aires de stationnement sécuritaires pour les vélos afin d’encourager cette pratique.

Un environnement de travail sain

Plusieurs milieux de travail possèdent maintenant un gymnase d'entraînement auquel les employés ont accès lors de leurs pauses ou même durant leurs heures de travail. Par exemple, l’entreprise GSOFT offre à tous ses employés la possibilité d’avoir un accès complet au centre d’entraînement ainsi qu’à un centre d’escalade à proximité du bureau. D’autres organisations donnent également accès à des distributrices d’aliments santé, à des programmes de soutien aux travailleurs ayant des malaises physiques et à des salles de relaxation. Toutes les pratiques sont bonnes pour promouvoir un environnement de travail sain!

Des activités de groupe stimulantes

Partout au Québec, des entreprises telle que Cardio Plein Air offrent les services de leurs kinésiologues aux fins d’entraînements de groupe dans des lieux avoisinants le milieu de travail. Parmi les activités accessibles aux employeurs, ils offrent des conférences variées et adaptées aux besoins des employés. Par exemple, on peut retrouver une formation sur la gestion du stress ou des activités d’éducation sur différentes maladies comme le diabète, l’hypertension ou la ménopause. Dans la région estrienne, il est possible de participer au Défi à l’entreprise, organisé par le Cégep de Sherbrooke. La journée consiste en une activité sportive mettant à l’épreuve plus de 50 entreprises de la région et à promouvoir l’activité physique ainsi que l’esprit d’équipe.

Des employeurs à surveiller

De nos jours, les diplômés choisissent leurs emplois en fonction de la culture d’entreprise. Les organisations ayant comme mission le maintien d’habitudes sportives sont donc des employeurs à surveiller pour nous, les futurs diplômés. L'entraînement au travail pouvant autant bénéficier les employeurs que leurs employés, le sport en entreprise est un élément à surveiller au moment de faire sa demande d’emploi. Il n’y a maintenant plus d’excuses pour être sédentaire, de l’université au travail, il est toujours possible de rester actif!

Partager cette publication