Quand le sport et les Jeux de la communication ne font qu’un

Par Alexandre Dumas-Gingras

La 22e édition des Jeux de la communication (JDLC) est prévue pour cette année. Pour l’occasion, la délégation de l’Université de Sherbrooke organise pour la 5e année consécutive un tournoi de volley-ball en prévision de l’événement. J’ai contacté Guillaume Marcotte, vice-président aux finances pour la présente édition des Jeux de la communication et ancien chef de pupitre au Collectif afin d’avoir de plus amples détails sur la compétition même et sur l’événement prévu le 29 juillet!

Plusieurs programmes universitaires québécois organisent annuellement une compétition scolaire interuniversitaire. On pense tout de suite aux Jeux de sciences politiques ou aux Jeux de génie, mais peu semblent attirer leur attention sur les Jeux de la communication. En effet, il s’agit déjà de la 22e édition de cette compétition. L’engouement pour cet événement ne date donc pas d’hier. L’actuelle chefferie de la future délégation de l’Université de Sherbrooke travaille d’arrache-pied question de poursuivre la tradition.

Si, comme moi, vous n’êtes pas étudiant en communication, vous vous demandez sûrement en quoi consiste exactement cette compétition. Vous ne serez alors pas surpris d’apprendre qu’elle se démarque par son imposante charge de travail, par la rigueur qu’elle exige et par le dynamisme des équipes présentes.

En quoi consiste exactement une compétition telle que les Jeux de la communication?

Pour l’occasion, je salue la gentillesse de l’actuelle chefferie sherbrookoise et de l’un de ses membres, Guillaume Marcotte, qui a bien voulu nous donner plus d’information. Cette compétition qui se déroule annuellement en mars consiste en « 13 épreuves de communication aussi variées que talk-show, radio, activation de marque, art oratoire et vitrine culturelle, pour n’en nommer que quelques-unes ». Mais encore, pour tous les intéressés et ceux et celles qui hésitent à se lancer dans l’aventure, l’étudiant en communication nous rappelle que les Jeux, c’est également « une passion concrète pour les communications, une chance de vivre des situations professionnelles authentiques et d’acquérir de l’expérience pertinente dans le domaine ».

Les cinq mois de préparation en prévision de la compétition peuvent paraitre longs et exigeants, mais l’étudiant interrogé tient à souligner qu’ils permettent de se dépasser tant professionnellement que personnellement et que bien sûr, l’expérience en vaut réellement la peine. Si bien que, pour lui, cet événement se révélera telle une épiphanie, et il n’est certainement pas le seul. C’est la confirmation souligne-t-il : « Je suis à ma place en communication. »

Plusieurs étudiants en cours de route vivront, parce que oui, un baccalauréat amène son lot d’émotions fortes autant plaisantes que difficiles, une période de remise en question. Suis-je à ma place? La réponse peut se trouver dans la participation et l’implication à une compétition interuniversitaire, telle que les Jeux de la communication. Parfois, il faut oser se lancer des défis personnels.

La présente chefferie

L’actuelle chefferie pour l’édition 2018 des Jeux de la communication est composée de trois personnes : Catherine Foisy est la présidente, Olivier Nadeau est le vice-président aux communications et rappelons que Guillaume Marcotte est le vice-président aux finances. La charge de travail que doit gérer la chefferie est plutôt imposante. Le vice-président aux finances nous rappelle qu’il « leur incombe d’amasser l’argent pour financer la délégation, de choisir et de bâtir la délégation qui sera appelée à représenter l’Université de Sherbrooke et de rédiger les mandats préparatoires de toutes les équipes hebdomadairement. » D’ailleurs, plusieurs activités de financement sont organisées en soutien à la délégation sherbrookoise, notamment la traditionnelle partie de volley-ball qui revient pour une cinquième année consécutive.

Tournoi de volley-ball

Pour les étudiants intéressés, ce tournoi aura lieu sur les terrains extérieurs du Centre sportif de l’Université de Sherbrooke. Pour ce faire, l’équipe des JDLC a fait appel à différents partenaires : Le King Hall, le Café Caus ainsi que l’organisation de la Ligue canadienne de football des Alouettes de Montréal. Ce n’est pas banal! La date de l’événement est fixée pour le 29 juillet entre 10 h et 17 h. Il est possible de prendre part à l’événement de différentes manières, que ce soit en tant que joueur au sein d’une équipe ou encore comme simple participant qui, à défaut de jouer, tient tout de même à venir encourager la délégation qui représentera l’Université de Sherbrooke.

Pour tous les détails concernant l’événement, il est possible de consulter l’événement Facebook via la page officielle JDLC UdeS. D’ailleurs, la chefferie vous invite à venir faire un tour!


Crédit Photo © Page Facebook des JDLC UdeS

Laisser une réponse