Sprint final dans la MLB

photosports-hugues marcil-sprint final-18sept-creditsitemlb.mlb.com

Par Hugues Marcil

La longue saison du baseball majeur tire déjà à sa fin, mais le meilleur est à venir : les séries éliminatoires. Avec moins de dix matchs à jouer, les équipes de la MLB sont dans un dernier sprint pour s’assurer d’une participation au tournoi automnal qui se met en branle le 30 septembre. Portrait de la situation dans chacune des divisions.

NDLR : En raison de la tombée de jeudi dernier, il se peut que les statistiques ne soient pas exactes.

Dix équipes participent aux séries d’après-saison : les premières des six divisions et les quatre meilleures deuxièmes des ligues américaine et nationale (deux par ligue). Les deux meilleures deuxièmes de chaque ligue s’affrontent dans un match suicide où l’équipe gagnante passe au tour suivant.

Est de l’Américaine

Peu de choses à analyser dans l’Est, sinon que les Orioles de Baltimore ont assuré leur titre de champions de division avec plus de 13 matchs d’avance sur leurs plus proches poursuivants, les Blue Jays de Toronto. Leurs séries s’annoncent toutefois ardues puisqu’ils devront composer avec les absences de Manny Machado et de Chris Davis, respectivement blessé et suspendu.

Centrale de l’Américaine

La lutte est un peu plus corsée cette année dans la Centrale. Les Tigers de Détroit, habitués à régner sur cette division depuis trois ans, voient les surprenants Royals de Kansas City les talonner avec un seul match de retard. Les deux équipes ont une fin de calendrier assez facile, mais ils s’affronteront dans une série de trois matchs qui pourrait bien être déterminante dans le portrait final de la division.

Ouest de l’Américaine

Un portrait assez semblable à celui de l’Est alors que les Angels de Anaheim détiennent une confortable avance de plus de dix matchs sur les Athletics de Oakland.

Meilleurs deuxièmes – Ligue américaine

Une lutte à trois équipes se dessine dans la course au meilleur deuxième de la Ligue américaine. Si les séries débutaient aujourd’hui, Kansas City et Oakland s’affronteraient dans le match suicide, mais Seattle pourrait venir brouiller les cartes, eux qui ne tirent de l’arrière que par quelques matchs au classement. N’oublions pas que Détroit pourrait se retrouver à la place des Royals si ces derniers remportent la Centrale. Tout est possible, et les Tigers pourraient être éliminés rapidement des séries.

Est de la Nationale

Les Nationals de Washington sont déjà en mode séries, eux qui possèdent la meilleure fiche de la Ligue nationale. Ils entreront dans le tournoi du bon pied.

Centrale de la Nationale

Tout n’est pas perdu pour les Pirates de Pittsburgh, mais soyons honnêtes, il leur faudrait une fin de saison pratiquement parfaite, combinée à un effondrement total des Cardinals de St-Louis, pour espérer terminer au premier rang de la Centrale.

Ouest de la Nationale

Les Giants de San Francisco sont dans la même situation que Pittsburgh puisque les Dodgers de Los Angeles s’empareront vraisemblablement du titre de la division Ouest. Les blessures aux lanceurs Josh Beckett et Hyun-Jin Ryu n’aideront pas la cause des Dodgers en séries. Beckett ne reverra pas d’action en 2014, tandis que Ryu, ennuyé par une douleur à l’épaule, devrait être de retour dans la semaine du 22 septembre. On peut toutefois se demander s’il sera à 100% rétabli pour le début des séries.

Meilleurs deuxièmes – Ligue nationale

Comme dans l’Américaine, trois équipes sont dans la course pour le titre de meilleure deuxième. Pittsburgh et San Francisco sont les favoris pour disputer le match suicide, mais les Brewers de Milwaukee n’ont pas dit leur dernier mot. Cela dit, Milwaukee est l’équipe avec le calendrier le plus difficile d’ici la fin de la saison. Les membres de cette équipe disputeront une série de trois matchs vis-à-vis de Pittsburgh, ce qui devrait déterminer leur sort. Quant à San Francisco, les blessures à des joueurs-clés comme Matt Cain et Marco Scutaro pourraient lui causer du tort lors du match suicide.

C’est la course au meilleur deuxième qui sera la plus excitante à suivre, hormis la lutte dans la division Centrale de l’Américaine. Plusieurs équipes peuvent encore se trouver dans une situation de match sans lendemain où tout peut survenir. Le portrait n’est pas encore fixe et certaines des formations mentionnées ci-haut nous réserveront peut-être une surprise.

Partager cette publication