Suggestions Netflix pour combler tes activités parascolaires

Par Barbara Caselli

Quoi de mieux que de commencer la session en beauté avec un brin de procrastination scolaire pendant que c’est encore le temps ? Je vous offre bien humblement mes recommandations Netflix pour des soirées pyjama/toast au beurre de peanut/thé, pas piquées des vers.

Séries

How I met your mother - 9 saisons

Arme-toi de patience, tu ne finiras pas cette série en deux semaines puisqu’il y a plus de 208 épisodes de 22 minutes. Assurément une de mes séries préférées au monde (je l’ai écoutée deux fois et je succombe parfois à quelques épisodes par-ci par-là). En gros, Ted Mosby raconte à ses enfants comment il a rencontré leur mère 20 ans plus tôt et c’est délicieusement bon.

Narcos - 2 saisons

Une série mi-réelle mi-fictive sur l’histoire du plus grand trafiquant colombien de cocaïne, Pablo Escobar. J’ai adoré le mélange des vraies images d’archives à celles tournées dans le cadre de la série. Une série parfaite pour te faire comprendre que tu as perdu ton espagnol depuis ton secondaire 3. Netflix a même annoncé deux autres saisons, ça promet!

Homeland – 5 saisons

La dernière série que j’ai dévorée en pleine fin de session. C’est l’histoire d’une agente de la CIA qui enquête sur le terrorisme national et international. Le suspense est à son comble et vous aurez envie d’appuyer sur la petite icône qui vous amène au prochain épisode. Les créateurs de la série ont d’ailleurs reçu le prix de la meilleure série télévisée dramatique aux Golden Globes en 2012 et 2013.

Friends – 10 saisons

Un classique des années 90 avec nul autre que Jennifer Aniston et Courteney Cox. J’ai aimé, mais moins que How I met your mother. Sauf que je me serais fait chicaner par mes amies si je n’avais pas inséré cette série culte dans mon palmarès. Vous serez charmés par les personnages, particulièrement pour le pas-très-brillant-mais-ô-combien-attachant Joey et la très authentique Phoebe.

Scandal – 5 saisons

Un amalgame de politique américaine, de relations publiques et de gestion de crise, le tout avec de bien belles chaussures et de bien beaux manteaux. Pas de, joke c’est hyper intéressant de voir l’envers du décor politique en ce qui concerne la gestion de l’image des leaders parlementaires. Quoiqu’un peu tirée par les cheveux à certains moments, la série reste tout de même divertissante à souhait. L’actrice Kerry Washington a d’ailleurs remporté deux fois le trophée de meilleure actrice aux Emmy Awards en 2013 et 2014.

Documentaires

Living on a dollar

C’est l’histoire de trois garçons qui vont vivre pendant deux mois dans un milieu rural au Guatemala avec en poche seulement 1 $ chacun, par jour, pour survivre. Ils nous éveillent l’esprit sur le développement économique dans les pays en voie de développement.

Winter on fire – Ukraine’s fight for freedom

Un film poignant, à la fois choquant et bouleversant, sur les événements qui ont précédé et suivi la révolution ukrainienne en 2014. Le documentaire était en nomination en 2016 pour l’Oscar du meilleur film documentaire (j’ai braillé à chaudes larmes pendant 15 bonnes minutes à la fin, disons que ç’a brassé mes perceptions du monde politique).

Poverty inc.

On y met en lumière les conséquences de la présence des milliers d’OSBL présents sur le territoire haïtien. C’est une saisissante prise de conscience sur l’envers du décor de la charité mondiale.

Note au lecteur : Oui, si tu fais le calcul, j’ai passé beaucoup de temps sur Netflix. Moi, j’ai décidé de ne pas faire le calcul. #vivredansledéni


Crédit photo © marketing.fr

Partager cette publication