Survivre à la rentrée

Par Rosanne Bourque

Il fait beau, les bars sont remplis, il y a des partys d’intégration et des évènements pour tous les goûts aux quatre coins de la ville : c’est la rentrée! C’est le moment de l’année où l’alcool coule à flots alors que le sommeil se fait un peu plus rare qu’à l’habitude. La rentrée universitaire est donc souvent synonyme de party et, par le fait même, de lendemain de veille douteux. Voici quelques trucs pour vous aider à prévenir ou à guérir votre mal.

Mieux vaut prévenir que guérir

— Éviter les aliments gras et salés avant votre sortie entre amis. En effet, il serait conseillé de manger des aliments sucrés pendant la soirée, ce qui faciliterait la digestion de l’alcool.

— Boire une consommation à l’heure, pas plus.

— Boire beaucoup de jus d’orange ou consommer des aliments concentrés en vitamine C avant votre soirée.

— Éviter la déshydratation en buvant de l’eau ou quelques gorgées de votre Gatorade préféré entre les consommations.

— S’abstenir de consommer des boissons avec des bulles. Bon, nous n’avons pas tous le budget pour du champagne en fin de soirée, mais pensez également à éviter de mélanger votre alcool avec des boissons gazeuses.

— Proscrire les mélanges d’alcool. Si tu aimes la bière, reste avec ta Pabst. Ne te laisse pas influencer par tes amis qui veulent te faire prendre pleins de shooters.

— Suivre religieusement la fameuse tradition du grand verre d’eau et des deux Advils avant de dormir.

Lorsqu’il faut tout de même guérir

— Consommer des aliments faits à base de jus de palourdes. Par exemple, vous pourriez boire beaucoup de Clamato dans votre cours du vendredi matin. Il semblerait également que les fruits de mer ou les poissons, en général, aident à se remettre d’une importante consommation d’alcool.

— Éviter de boire du café ou du jus d’orange. Voici une autre bonne raison de boire du Clamato.

— Proscrire les aliments difficiles à digérer. Les mets gras, comme une grosse poutine, ne soignent pas notre état, contrairement à ce que beaucoup croient.

— Boire du bouillon de poulet ou apprécier une classique soupe au poulet et nouilles.

— Manger une banane avec du miel.

— Éviter l’Aspirin et plutôt opter pour des Advils.

— Se reposer. Oui, c’est simple, mais ça marche.

Bien sûr, le meilleur truc serait probablement de consommer moins d’alcool, mais il nous arrive tous de nous laisser un peu trop emporter par le Sherbylove, une fois de temps en temps.

Cheers!


Crédit photo © Warner Bros

Partager cette publication