Swinguer et sauver la planète avec le Winston Band!

Par Marie Vachon-Fillion

Dans le cadre des Concerts de la cité, présentés un peu partout au centre-ville, le groupe Winston Band faisait une performance au Carré Strathcona le 13 juillet dernier. Fiers représentants du style musical peu connu appelé le zydeco, la bande de Montréalais s’est éclatée devant une belle foule de Sherbrookois.

Pendant l’été, il est plaisant de se promener dans Sherbrooke et de découvrir des spectacles, par-ci par-là, d’artistes originaux et étonnants. Samedi dernier, vous avez peut-être eu la chance de vous retrouver devant l’hôtel de ville, vers 17 h 30, afin d’attraper le fameux Winston Band. Avec fièrement en poche deux EP et deux albums complets (dont le dernier, Zig Zag Zydeco Zoo, saura vous délier la langue), le band mélangeant musique cajun, zydeco et canadienne-française attirera résolument l’oreille des plus difficiles. 

Un style qui swingue

Mais le zydeco, c’est quoi ça? Afin d’en savoir plus, nous vous invitons à visiter leur Bandcamp. Cependant, afin de vous donner une idée, il y a des ressemblances avec notre musique traditionnelle : l’accordéon, le frottoir et les chansons à répondre prennent beaucoup de place. Guitare électrique, batterie et basse viennent compléter pour un style un peu plus rock. 

Les paroles légères, parfois cocasses et la voix tout à fait singulière du chanteur Antoine Larocque amènent ce je-ne-sais-quoi qui fait que le Winston band est unique. Le jeu d’accordéon de Larocque est impressionnant, alternant entre trois instruments tous plus colorés les uns que les autres. On sent que les quatre gars ont du plaisir à jouer : chansons de party ou bien chansons plus douces, le groupe réussit à transmettre cette belle fraternité qui les habite. 

Plus que de la musique!

Il faut toutefois mentionner que le Winston Band, ce n’est pas que la musique. En effet, le groupe s’est lancé dans la dégustation de grillons! Pendant leurs spectacles, les insectes assaisonnés aux épices cajuns Winston sont distribués dans la foule afin de faire goûter cette gastronomie nouveau genre au public. Le bassiste Antoine Fallu expliquait dans une entrevue au Journal de Montréal : « C’est la nourriture de l’avenir, tout simplement. Il y a plein de protéines là-dedans. La planète est en perdition et ça prend des solutions. » Petit à petit, les gens s’ouvrent à l’idée. Ils offrent d’ailleurs un sac de grillons avec tout achat de leur dernier album. 

Le Winston Band a également fait partie de la programmation du Festival d’été de Québec, et partira dans les prochains jours en Europe afin de continuer sa tournée. Un groupe avec des belles valeurs, une conscience environnementale et qui plaît à une panoplie de générations? On aime! N’hésitez pas à vous renseigner plus, soit en visitant leur page Facebook ou leur site Internet très complet.


Crédit Photo @ Winston Band

Partager cette publication

Laisser une réponse