Le temps d’une nuit d’été...

Par Kassandra Poulin et Zacharie Béliveau-Lefebvre

« On n’a jamais vu ça ailleurs et c’est drôlement fait, mais c’est vraiment cool, rafraichissant et intéressant. »

- Thomas Bourdon, organisateur du festival SOIR

Le festival SOIR, qui aura lieu le 11 août 2017, a dévoilé jeudi dernier sa nouvelle programmation. Cet événement suscite de l’excitation envers les artistes émergents qui y seront exposés.

Ce festival hors du commun a été créé l’année dernière par de jeunes adultes dans le but d’offrir une sphère médiatique aux nouveaux artistes. Ce projet d’envergure donne naissance à un événement unique dans la grande métropole. En fait, « SOIR est une foire éphémère d’arts émergents, toutes disciplines confondues, un pop-up festival qui investit l’intérieur d’une artère commerciale ».

En réalité, il y a plusieurs raisons qui font de SOIR un événement marginal qui est intéressant pour tous les amateurs d’art.

Déambulation nocturne

La nuit est le moment de la journée où l’imagination, la créativité et l’interdit sont confrontés. Après réflexion, il s’agit de la période idéale pour laisser place à un festival marginal qui procure de l’émerveillement. Ces anticonformistes poussent leur désir de l’innovation en ouvrant leur porte au crépuscule. Défiant le traditionalisme, SOIR propose une expérience qui restera gravée dans la mémoire des spectateurs.

Défendeur de la nouveauté

Guerrier de l’art émergent, le festival offre une visibilité à la scène artistique montréalaise. Pour ce faire, des personnalités connues vont exposer leurs œuvres parmi ces derniers afin d’attirer le plus de visiteurs possibles. Cette unique soirée offre un moment bref et ludique, tel un soupir rafraichissant dans le quotidien artistique de la métropole. Artistes, curieux et commerçants vagabondent dans les rues sans aucun autre but que le partage et la contemplation de l’art à l’état pur.

Équité dans l’art

L’égalité et la tolérance sont deux qualités prônées par les membres du comité. Peu importe leur genre, leur orientation sexuelle et leur ethnie, tous les artistes y sont présentés avec comme seule différence l’expression unique de leur créativité. La nature improvisée du festival leur permet de se réapproprier la définition du processus créatif. Sans règles ni repères, chacun y trouve sa place à sa façon.

Marginalité

L’excitation de visiter un endroit où tous les styles d’art sont confondus agit comme un gigantesque cadeau inattendu. Tous les artistes, amateurs ou populaires, s’y mélangent dans le but d’offrir une variété effervescente d’œuvres d’art. Il est rare de proposer un événement où il y a la possibilité de contempler une multitude de médias artistiques. « SOIR agit comme un pont momentané défiant doucement le quotidien incluant le public, les commerces, la rue et les artistes émergents. » C’est ce qui rend attrayant ce festival!

Bref, le festival SOIR est un événement à ne pas manquer cet été. Cette festivité unique et anticonstitutionnelle est un vent de fraicheur de la sphère artistique montréalaise. Elle mérite grandement d’être connue, afin d’un jour avoir la chance de l’accueillir dans notre communauté sherbrookoise.


Crédit Photo © LesHuardphotos instagram

Partager cette publication