Théâtre de paysage : une expérience unique à découvrir au cœur de Sherbrooke

Par Zoé Nadeau-Vachon

C’est du 6 au 8 octobre prochains, dans le cadre du festival Rivières de Lumières présenté par le Théâtre des Petites Lanternes, que sera présenté le conte théâtral Il était une fois Doltra au parc du Domaine Howard. Cette histoire fantastique donnera l’occasion aux spectateurs de découvrir le théâtre de paysage, une pratique immersive et innovante encore peu répandue au Québec. Le Collectif s’est entretenu avec Cyril Assathiany, cofondateur de la compagnie LaboKracBoom et Angèle Séguin, directrice artistique du Théâtre des Petites Lanternes, les deux metteurs en scène du conte.

Une mise en scène innovante

Le théâtre de paysage est un théâtre à ciel ouvert, où un lieu naturel se transforme en décor accueillant des personnages sur une scène sans limites. Puisque la mise en scène doit tenir compte des éléments déjà présents sur l’espace choisi, le lieu devient la source d’inspiration principale pour la création de l’histoire. « Le lieu devient un personnage en lui-même, explique M. Assathiany. En fait, il devient le personnage principal! »

Toujours selon M. Assathiany, qui a déjà pris part à de nombreux projets de cirque et de théâtre se déroulant dans des lieux hétéroclites, le théâtre de paysage n’est pas encore très exploité au Québec : « Je dirais que le Québec est encore très jeune dans tout ce qui est théâtre non conventionnel à l’extérieur des lieux de la boîte théâtrale », poursuit-il.

L’idée de proposer un conte théâtral en pleine nature a germé dans l’esprit de Kristelle Holliday, directrice générale du Théâtre des Petites Lanternes, alors qu’elle cherchait un moyen d’ajouter le paysage aux inspirations de l’organisation. Le but était de créer une nouvelle conversation entre le décor, les artistes, les spectateurs et le milieu dans lequel nous évoluons. « J’ai été emballée par cette perspective de création qui est en concordance avec notre mission et notre vision artistique, raconte Mme Séguin. Nous sommes des artistes dans la cité et nous nous inspirons des histoires, des lieux et des personnages qui nous entourent dans un contexte très actuel. »

Une aventure magique

Cette année encore, le festival Rivières de Lumières proposera une histoire originale, écrite par Kristelle Holliday et inspirée et adaptée du conte créé par Marie Lupien-Durocher de la Maison des arts de la parole. « Fidèle à sa mission, le Théâtre des Petites Lanternes ne cherchait pas un conte historique, nous préférions risquer la création d’une histoire, sous la forme d’un conte, qui porte des valeurs sherbrookoises », explique Mme Séguin.

Il était une fois Doltra entraine les spectateurs dans une aventure fantastique où les personnages évoluent dans un univers peuplé de créatures étranges et de magie. Un an après la présentation de Il faut aller par là, le conte théâtral de l’année dernière, les personnages Foumar, Doltra et Ali se retrouvent dans une création qui raconte le passé du personnage de Doltra. « C’est une histoire d’humanité, de blessures, de vengeances et de tentatives de guérison. Une histoire comme celles que nous sommes toutes et tous appelés à vivre, une histoire qui se déroule dans nos cours d’école, au travail ou même à la maison », ajoute Mme Séguin.

Selon M. Assathiany, le conte propose une histoire qui plaira à tous, avec certains moments drôles ou effrayants adressés à différentes tranches d’âge. De plus, Il était une fois Doltra aborde des sujets auxquels tous peuvent s’identifier.

Un lieu aux multiples facettes

Le parc du Domaine Howard a été retenu comme décor surtout en raison de sa versatilité : « Le parc propose en lui-même plein d’univers différents, expose M. Assathiany. […] Il y a plein de recoins dans le parc où on est transportés juste en y allant, sans même se faire raconter d’histoire! » De plus, puisque le parc est très grand, il regroupe différentes scènes. Il y a notamment des bâtiments, un boisé et un étang.

La tâche des metteurs en scène était de trouver la meilleure façon de mettre de l’avant les différents lieux du parc, et de réussir à les présenter aux spectateurs sous un nouveau jour. Ce fut d’ailleurs la première étape de leur processus de création : « Nous avons marché ensemble à plusieurs reprises dans le parc du Domaine Howard pour nous entendre sur ce que nous voulions faire, sur la manière que nous souhaitions amener le public à dialoguer avec cet environnement et à entendre ce que l’environnement a à lui dire », se rappelle Mme Séguin.

Découvrez la programmation

Les billets pour Il était une fois Doltra sont déjà en vente sur le site Internet de Rivières de Lumières. D’ailleurs, en naviguant sur le site, vous constaterez que plusieurs autres activités auront lieu lors du festival. Le traditionnel défilé de lanternes, auquel tous sont invités à prendre part, se déroulera le 30 septembre à compter de 19 h. À la fin de la soirée, le déambulatoire s’arrêtera au marché de la Gare de Sherbrooke, où les gens découvriront un marché de nuit présentant des produits locaux. Finalement, des ateliers de fabrication de lanternes se tiendront encore avant le début des festivités.

 

Partager cette publication
MarqueursThéâtre

Laisser une réponse