Timber Timbre s’épanouit tout en gardant le même son original

Lucia Graca

Lucia Graca

Le groupe montréalais Timber Timbre a sorti son nouvel album, Hot Dreams, le 1er avril dernier. Un 5e opus qui est beaucoup moins expérimental que son dernier album, mais duquel on peut profiter davantage de la couleur et des textures propres au groupe. Même si cet album est également moins catchy, les amateurs seront très satisfaits de cet album.

Patrice Loiselle

Les attentes étaient élevées pour le groupe. Rappelons que Creep on creepin’ on, sorti en 2011, a été en nomination pour le prix Polaris en 2011, et que plusieurs extraits de ce disque ont joués dans de grosses productions américaines dont la série Breaking Bad. Malgré la notoriété grandissante du groupe, sa musique, quant à elle, est pour auditeur averti. Ne vous détrompez pas, Timber Timbre est très accessible, seulement qu’il faut plus d’une écoute pour apprivoiser les mélodies complexes et envoutantes que nous offre le groupe.

Même si cet album est moins expérimental que ses processeurs, on reconnait dès les premières notes le son distinctif, planant et original du groupe. Avec Hot Dreams, on ressent beaucoup moins les influences baroques qui étaient plus que présentes dans Creep on creepin’ on. Il faut dire que mon dernier souvenir du groupe est un spectacle dans une immense église. Le groupe avait fait une bonne prestation, mais c’était presque épeurant par bout tellement c’était glauque.

Le groupe fait toujours dans le folk-rock-rétro, mais Hot Dreams nous fait voyager dans un nouvel univers. Premièrement, les arrangements se tiennent beaucoup plus et il n’y a plus de rupture de ton entre la voix de Taylor Kirk et la guitare de Simon Trottier. Leur désir d’épanouissement musical les a amenés à composer conjointement tout en restant distincts et originaux. On peut constater ce consensus par la stabilité et la symbiose des mélodies.

La pièce titre fut ma plus grande surprise. C’est étonnamment très sensuel autant dans les paroles que dans la musique. Le saxophone vous envoutera, j’en suis certain! Vous pouvez retrouver le vidéoclip, et un autre extrait de l’album, sur leur site web. Sinon, fidèle au groupe, chacune des pièces a des sonorités assez denses et agréables à découvrir. Par contre, il aurait été plaisant d’avoir des mélodies surprenantes et qui auraient cassé le rythme lent qu’on retrouve dans chacune des chansons. C’est somme toute un bon album, mais on aurait espéré davantage que de la continuité pour le 5e album de ce groupe.

Hot Dreams qui ,rappelons-nous, est sorti depuis le 1er avril, est disponible en téléchargement numérique, en vinyle et bien sûr en disque compact. Vous pouvez le précommander au www.timbertimbre.com

Note 5/7

Partager cette publication