La Tournée universitaire des Lions de Cannes : un classique annuel à ne pas manquer pour les amoureux de publicité

Par Alice Ellefsen

Lundi dernier, la Tournée universitaire des Lions de Cannes était de passage à l’Université de Sherbrooke afin de présenter les meilleures publicités de l’année 2016. Lors de cet événement, plusieurs professionnels du milieu des communications, du marketing et de la publicité étaient invités à se joindre aux étudiants pour leur faire profiter de leur expertise et de leur expérience.

La soirée commençait tout d’abord sous la forme d’un cocktail 5 à 7, dans la vaste entrée du Centre culturel. Très glamour. Très professionnel.

Par la suite, une conférence sur les grandes tendances en communication-marketing, présentée par Stéphane Mailhiot, vice-président de la stratégie et responsable du service pour le Québec chez Havas, nous fut présentée.

Ayant travaillé en début de carrière pour l'agence québécoise de publicité Cossette, puis écrit le livre Tout ce que les publicitaires ne vous disent pas, M. Mailhiot disposait d’un impressionnant parcours professionnel dont il a bien voulu nous en glisser un mot. Selon lui, l’avenir de la publicité et du marketing repose dans la capacité des publicitaires à conjuguer une tendance technologique avec une tendance sociale au sein d’une même publicité.

La soirée s’est poursuivie avec le visionnement des publicités gagnantes, agrémenté d’un trio de panellistes experts dans le domaine. Le premier panelliste invité était Hugo Fournier, planificateur senior chez Publicis, une agence de publicité montréalaise, et le second était Jean-Sébastien Giroux, vice-président et associé chez Substance stratégie, une agence dite de contenu marketing et communicationnel. Enfin, Stéphane Mailhiot a bien voulu revenir sur scène pour se joindre à notre brochette, déjà bien garnie, de professionnels du milieu des communications.

La soirée s’est terminée sur une note humoristique, avec le visionnement de la publicité Grand Prix du concours nommée Shoplifters de Harvey Nichols. La publicité était pourtant simple : les vidéos des caméras de surveillance du magasin étaient utilisées comme visuel, montrant des gens voler à l’étalage. Lorsque chaque voleur arrivait à la sortie du magasin, un gardien de sécurité se lançait à sa poursuite, et le message publicitaire était alors dévoilé. Ce dernier énonçait simplement que « pour avoir nos vêtements gratuitement, vous auriez pu simplement adhérer à notre programme de récompenses ». Du génie créatif à faibles coûts, avec une finale humoristique!

Pour en savoir davantage sur les publicités présentées lors de la soirée, consultez l’article : « Top 10 des publicités des Lions de Cannes 2017 » – par Kassandra Poulin.


Crédit photo © AOL Search

Laisser une réponse