Jeudi 18 janvier, à partir de 18 h 30, a eu lieu un tournoi de SmashBros à la Capsule Bistro Cinéma située au 38 de la rue Wellington Sud. Le jeu qui existe depuis 1999, et très en vogue encore aujourd’hui, regroupe de nombreux personnages qui ont construit la réputation de Nintendo, mais aussi de Sega dans les années 80 et 90. Parmi eux, on retrouve notamment : Mario le célèbre plombier, Pac-Man, Pikachu, Sonic le hérisson, Zelda, etc.

Le principe de SmashBros

Le principe est très simple puisqu’il s’agit d’expédier l’adversaire en dehors de l’arène. Cependant, c’est principalement ce qui le différencie de la concurrence féroce qui règne dans les jeux de combats et qui lui a permis de se vendre à des millions d’exemplaires de par le monde. En effet, la règle de la plupart des autres jeux consiste à réduire la barre de vie de son concurrent à zéro. Par contre, dans SmashBros il faut projeter son adversaire le plus de fois possible hors du décor dans un temps imparti. Si le principe est facile à comprendre, la réalisation peut être bien plus compliquée face à des compétiteurs bien entraînés. Et c’est d’ailleurs une opposition à la mesure de leur talent que sont venus chercher la majorité des « belligérants » à la Capsule Bistro Cinéma.

Des amateurs réunis à la Capsule

La compétition dédiée aux amateurs du célèbre jeu vidéo, se voulait aussi un moment d’amusement et de détente entre amis. Le bistro organisait donc un tournoi (en 1 contre 1) et offrait des prix aux trois premiers, la soirée se terminant par des parties amicales. Selon la propriétaire, Vicky Langlois, l’ambiance était au rendez-vous et l’événement fut un succès. Seize participants ont ainsi payé leur droit d’entrée (de 5 $) dans le but de détruire leurs adversaires, dont quelques étudiants de l’Université de Sherbrooke. La plupart étaient accompagnés par des amis et l’assistance a même dépassé les attentes de Mme Langlois qui conclut : « Je suis très satisfaite et l’événement devrait être reconduit ultérieurement. »


Crédit Photo @ Nintendo Corporation

Partager cette publication