Pour les amateurs de hockey, Noël est arrivé quelques jours en avance cette année. Après s’être fait interdire les réunions de famille pour les fêtes, les sportifs de salon ont pu se consoler avec l’annonce d’une saison de 56matchs de la Ligue nationale de hockey (LNH) le 20décembre dernier. 

Collaboration spéciale : Jean-Simon Demers 

Quatre nouvelles divisions ont été créées afin de limiter les déplacements. Pour éviter que les équipes traversent la frontière canado-américaine, une excitante division strictement canadienne a vu le jour. Ainsi, notre bien-aimée Sainte-Flanelle se mesurera aux équipes d’Ottawa, Toronto, Winnipeg, Calgary, Edmonton et Vancouver. 

Une équipe améliorée 

Le Canadien de Montréal dispose possiblement de l’équipe la plus améliorée de la ligue. Après l’éclosion des jeunes centres Suzuki et Kotkaniemi au cours des dernières séries éliminatoires, le directeur général Marc Bergevin a mis la pédale au fond dans l’entre-saison afin de répondre aux besoins de l’équipe. 

Il a d’abord négocié pour obtenir les services du gardien Jake Allen des Blues de Saint-Louis qui épaulera Carey Price dans son travail. Le Néo-Brunswickois connait déjà Montréal, car il a joué deux saisons pour le Junior de Montréal dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). Allen a remporté la coupe Stanley en 2019 en tant que gardien substitut au sein des Blues de Saint-Louis. 

Quelques jours plus tard, une autre transaction pour acquérir les droits du robuste défenseur Joel Edmundson a eu lieuÉgalement champion de la coupe Stanley en 2019Edmundson ajoute du poids à une brigade défensive de plus en plus intimidante pour les attaquants adverses. 

Les partisans ont eu droit à un coup d’éclat au début octobre alors que Bergevin annonçait l’échange de Max Domi aux Blue Jackets de Columbus en retour de Josh Anderson, le fameux ailier de puissance que les adeptes attendaient depuis si longtempsSa vitesse et sa présence physique ont complètement muselé le talentueux Lightning de Tampa Bay en 2019, lors de la finale de la coupe Stanley 

Les agents libres 

Sur le marché des agents libres, le directeur général a mis trois autres attaquants de qualité sous contrat, soit Tyler Toffoli, Corey Perry et Michael Frolik. Toffoli est un marqueur naturel droitier. Il ajoute du punch à l’attaque et à l’avantage numérique. Il n’a pas le meilleur coup de patin, mais possède le flair pour se placer au bon endroit et enfiler l’aiguille.  

Le plus vieux du lot, Perry, amène de l’expérience et une forte présence devant le filet. Il a d’ailleurs marqué trois buts pour Dallas dans la dernière finale de la coupe Stanley. À 35ans, il ne jouera probablement pas tous les matchs, mais saura certainement élever son jeu d’un cran lors de parties importantes. 

Finalement, Bergevin a sécuri le défenseur recru russe Alexander Romanov, qui commence donc sa carrière en Amérique du Nord. Il a été nommé à deux reprises sur l’équipe d’étoiles du Championnat du monde junior.  

Les attentes sont élevées pour nos glorieux en cette nouvelle année2021. Sans avoir le talent offensif des meilleures équipes, ils sont certainement solides à toutes les positions. Pour plusieurs, il s’agit enfin d’une équipe en laquelle il est permis de croireQuoi de mieux pour rassembler les gens, même en restant à la maison, que de voir les Canadiens gagner? 

Partager cette publication