Trauma, saison 5 : Un album loin d’être traumatisant!

Par Catherine Beaucage

C’est maintenant au tour de Cœur de pirate de se prêter au jeu des reprises de chansons pour la série télé Trauma. Ce troisième album de la chanteuse, cette fois- ci en anglais, revisite des succès des grands de la musique comme les Rolling Stones, Kenny Rodgers, Bill Withers et plusieurs autres.

Ce n’est pas la première fois que Fabienne Larouche, la productrice et scénariste de la série, demande à des artistes de lui créer une trame sonore. Ariane Moffat, Pascale Picard et Martha Wainwright avaient déjà pris part à l’expérience en reprenant de grands succès musicaux. Ces bandes sonores ont toutes en commun des reprises simples et douces. Cet univers musical s’inscrit bien dans l’émotion et le drame de la série en milieu hospitalier.

Cœur de pirate a tout de suite trouvé chaussure à son pied dans la conception de la bande sonore de la saison 5 de Trauma. Elle co-signe cet album en anglais avec Renaud Bastien, son guitariste et arrangeur musical.

Tout au long de l’album, on retrouve la voix toute simple et l’instrumentation organique qui siéent si bien à Cœur de pirate. Tantôt piano et voix, tantôt guitare et voix, ses mélodies sont ponctuées d’une touche de violoncelle ou d’orgue par moment. L’effet de réverbération omniprésent de la voix de la chanteuse peut gêner l’écoute pour certains, tandis que d’autres y entendront l’écho sur les murs de béton blanc et froid de l’hôpital de la série. Malgré tout, on se laisse aisément envoûter par la douce mélancolie de sa voix.

Ce qui fait la force de cet album, c’est l’assurance avec laquelle Béatrice Martin s’approprie toutes les chansons. Elle surprend et commence en force avec un blues « cœur de piratisé » de Ain’t no Sunshine de Bill Withers. Elle transforme la chanson Music When The Lights Go Out de The Libertines au style alternatif pour lui donner une petite touche country. Vient par la suite une excellente reprise intime et sentimentale de Lucille de Kenny Rodgers et de Slow Show du groupe The National. On ne savait pas trop à quoi s’attendre avec les chansons The Great Escape de Patrick Watson et Flume de Bon Iver puisqu’elles s’inscrivaient déjà musicalement dans le style de Cœur de pirate. Comment pouvait-elle les reprendre sans les copier? Eh bien, c’est avec brio qu’elle les remanie pour leur donner la finesse toute personnelle d’une mélopée onirique. L’album se termine tout en douceur au piano, tel un moniteur cardiaque qu’on débranche à regret.

Trauma : Chansons de la série télé (saison no 5) de Cœur de pirate.
Trauma, saison 5 : 6/7


Crédit photo © voir.ca

Partager cette publication