Trop « WOW » pour être vrai !

Par Mathieu Falardeau

 

Dernièrement, l’annonce de la venue du premier transporteur aérien « ultra low cost » à Montréal a attiré l’attention, et avec raison, car WOW Air fait rêver les voyageurs à faible budget par ses bas prix.

Cette promesse de vols « pas chers » a conquis le voyageur en moi ainsi que mon budget d’étudiant. Par contre, il y a aussi la méfiance qui s’est réveillée, car elle trouvait qu’environ 500 $ pour un aller-retour entre Montréal et Paris avec une escale à Reykjavik en Islande était trop beau pour être vrai. C’est ainsi que plusieurs hypothèses me sont venues en tête pour répondre à cette énigme : ça doit être des vieux avions, les vols ne doivent pas être si sécuritaires, les employés doivent avoir des conditions de travail exécrables, etc. Bref, tous ces questionnements m’ont amené à me poser LA question, est-ce que c’est « responsable » de voyager avec WOW Air?

Démystifions les mythes

En fin de compte, après plusieurs recherches j’ai réalisé que mes hypothèses étaient des idées préconçues. Dans les faits, la flotte de WOW Air est assez récente. Ses avions les plus vieux n’ont que 5 ans. En matière de sécurité, ce transporteur « ultra low cost » est aussi sécuritaire qu’un autre, car comme toute compagnie aérienne, il subit régulièrement des contrôles de la Direction Générale de l'aviation Civile et il est soumis aux mêmes règles que les compagnies aériennes classiques telles qu'Air France ou American Airlines. De plus, tous ses avions doivent respecter des normes de sécurité et de fiabilité, car la compagnie pourrait se voir interdire l’accès à certains territoires et être placée sur la fameuse « Liste Noire ». Pour ce qui est des conditions de travail des employés, j’avais un petit peu raison, car, généralement, les compagnies « low cost » ne sont pas contraintes par des conventions collectives historiques, ainsi, ils peuvent allonger le temps de vol de leurs personnels navigants et ainsi les faire travailler pendant de très longues heures.

Comment sont réalisées les économies?

Pour arriver à offrir des billets à bas prix, le transporteur WOW Air utilise deux modèles d’avion semblable pour réduire ses coûts d’entretien, il effectue des escales rapides, qui durent entre une heure et deux heures et il engage des employés qui sont multitâches et qui travaillent de plus longues heures. Aussi, ce transporteur ne fait pas appel aux services d'intermédiaires qui prélèvent une commission sur la vente des billets et il minimise ses dépenses en publicité.

Un prix pas si bas que ça

Mais ce n’est pas tout, les meilleurs tarifs n’existent que si tu achètes ton billet à l’avance, que tu emmènes, pour seul bagage, un bagage à main de moins de 5 kg et que tu ne manges aucun repas sur le vol. La raison est que WOW Air va chercher de l’argent en chargeant les services que tu es susceptible d’utiliser, comme un bagage à main plus grand et plus lourd, un bagage en soute, ainsi que l’option de choisir ton siège, dont le prix augmente en même temps que l’espace qu’il y a pour tes jambes. De plus, l’obligation de réserver longtemps à l’avance pour avoir le meilleur tarif provient de la politique de prix de WOW Air : moins il reste de sièges sur un vol, plus les prix seront élevés.

En fin de compte…

La question est légitime, est-ce responsable de voler avec WOW Air? Selon moi, la réponse peut varier d’une personne à l’autre. Du côté de la sécurité, si celle-ci est au cœur de tes préoccupations, l’idée de faire une escale en Islande pour économiser sur ton vol ne peut pas te faire peur. Au contraire, si pour toi, le confort et les offres de type « all inclusive » sont très importants ou que tu es tout simplement contre le mode de fonctionnement « ultra low cost », qui a quelques ressemblances avec l’austérité, il est irresponsable de voler sur les ailes de WOW Air.

Il y a aussi le côté environnemental qui entre en ligne de compte, mais peu importe la compagnie aérienne qu’on prend, celle-ci va polluer. Par contre, en comparant ce transporteur avec d’autres, on se rend compte qu’il est plus responsable envers l’environnement, car ses avions sont plus récents et donc, moins polluants.

On peut donc dire qu’il est assez responsable de voler avec ce nouveau transporteur à bas prix si tu es prêt à perdre du confort et quelques services. Alors, tu peux maintenant rêver d’aller en Europe et d’avoir plus d’argent dans tes poches rendu là-bas. Par contre, n’oublie pas que la chose la plus irresponsable serait de te fier uniquement à la promesse de WOW Air et de ne pas magasiner tes billets d’avion.


© GROUPE CNW/WOW AIR

Partager cette publication