Un cardio au grand cœur

Si on vous proposait de courir 300 km en 48 h, vous me répondriez probablement que c’est impossible. C’est cependant le défi que s’est donné Sébastien Roulier, un médecin et ultra marathonien de Sherbrooke. 

Par Béatrice Palin 

 

L’homme

 

Le Parcours

Le 16 mai à 10 h, Sébastien Roulier débutait sa course au bureau principal de Moisson Estrie, situé sur la 10e avenue, en plein centre-ville de Sherbrooke. Durant les 48 heures suivantes, il traverse les 7 municipalités régionales de comté desservies par l’organisme. De Sherbrooke, il contourne Stoke, passe par Bury, tourne à Notre-Dame-des-Bois, traverse Chartierville et Saint-Isidore-de-Clifton, fait une boucle par Compton et Magog et revient à son point de départ pour former un cœur. Il s’agit d’un grand total de 304,455 kilomètres parcourus à pied.

 

La préparation

Monsieur Roulier n’accomplit pas cet exploit sur un coup de tête. Une telle course nécessite une préparation exhaustive à laquelle notre coureur n’est pas étranger. Il se prépare sans l’assistance d’un entraîneur. Sa recette se décline comme suit :

  • 110 à 130 km de course par semaine répartis en 7-8 séances, autant sur route qu’en montagne, qu’importe la météo ou la saison ;
  • 1 ou 2 longues sorties de 2 à 4 heures par semaine ;
  • 1 ou 2 sorties de vitesse variables (intervalles courts, longs ou tempo) par semaine ;
  • Courses de récupération (en sentier ou en montagne) pour compléter la semaine ;
  • 2 à 3 séances de spinning ou d’elliptique par semaine ;
  • Séance d’étirement de 20 à 30 minutes tous les 2 jours ;
  • Exercices de renforcement.

 

La cause

La course s’est déroulée dans le cadre de l’évènement « Avançons tous en cœur » au profit de Moisson Estrie. La population était appelée à courir une distance de leur choix pour former un cœur à l’aide d’applications GPS. La course de Sébastien était l’évènement phare du projet et il était possible d’effectuer un don afin de parrainer une partie du parcours. Le tout était dans le but d’amasser des fonds pour permettre à Moisson Estrie de continuer son bon travail.

Moisson Estrie offre un service d’épicerie sociale, permettant aux gens dans le besoin de choisir le contenu de leur dépannage alimentaire. L’organisme possède aussi une cuisine de transformation alimentaire, utilisée pour éduquer la population petite et grande sur le gaspillage alimentaire. Moisson Estrie offre aussi un service d’insertion à l’emploi qui permet aux participants d’acquérir, pendant une période d’emploi de 26 semaines, des compétences et connaissances qui leur donneront de meilleures chances d’obtenir un emploi à long terme.

 

Pour plus d’informations…

Sur l’évènement : https://www.moissonestrie.com/avancons-tous-en-coeur/

Sur l’organisme : https://www.moissonestrie.com/

Sur Sébastien Roulier : https://sebastienroulier.com/

 

Partager cette publication

Laisser une réponse