Un poisson-chat à la Saint-Valentin

par Guillaume Marcotte

Dans le dictionnaire urbain, un catfish est une personne qui assume l’identité d’une autre personne sur les réseaux sociaux par l’entremise des photos personnelles de cette même personne. Cette culture du catfishing est possible à cause des réseaux sociaux qui rendent les informations personnelles facilement accessibles à quiconque. Peut-être, sans même le savoir, vous avez vous-mêmes été la cible d’un catifsh ou vous l’êtes actuellement!

Les « poissons-chats » se retrouvent le plus souvent sur les sites de rencontre : que l’on parle de Tinder, de Badoo, de Grindr, de Doyoulookgood, peu importe! Ces poissons-chats répondent généralement à deux types d’approches sur les sites de rencontre : soit ils sont extrêmement prompts à demander une rencontre face à face, soit ils repoussent le moment fatidique comme la pire des pestes. Toujours est-il que lorsque le moment fatidique de la rencontre en face à face arrive, le malaise est au rendez-vous.

Il en est à se demander pourquoi ces personnes persistent dans cette voie.

Que gagnent-elles à prétendre être quelqu’un qu’elles ne sont pas? Ne se font-elles pas rejeter à tout coup lorsque le clavardage se transforme en date dans un café?

Il est difficile d’estimer ce que les catfish gagnent à se faire passer pour un autre. Toutefois, ils ne sont pas rejetés à tout coup.

Le phénomène du poisson-chat a pris de l’ampleur depuis que le téléphone cellulaire est devenu une extension de l’être humain, à un tel point que des émissions telles que Catfish : The TV Show sur la chaîne MTV ont vu naissance. Cette série télévisée tente d’attraper ces usurpateurs d’identité en suivant des personnes qui entretiennent des relations amoureuses en ligne depuis un certain temps.

Les animateurs, Schulman et Joseph, suivent une personne qui est tombée en amour avec un inconnu et une inconnue du web après plusieurs mois de clavardage en ligne afin de régler l’histoire une bonne fois pour toutes. L’émission a des touches de téléréalité, en ce sens que les caméras sont présentes, mais qu’elles ne sont pas regardées directement, et le tout est visiblement dramatisé afin d’attirer les cotes d’écoute. Il s’agit d’une production de MTV, donc l’usuelle structure de situation initiale, élément déclencheur, dénouement et conclusion se retrouve d’une émission à l’autre, et le format devient rapidement redondant si l’on y réfléchit un tant soit peu.

Si le concept de Catfish : The TV Show en est un d’actualité qui vaut la peine d’être mis sous les projecteurs, la production de MTV, quant à elle, laisse à désirer et tire plus sur l’attraction clickbait que sur un contenu de qualité.


Crédit photo © Thedrawbot

Laisser une réponse