Un retour de la LNH fin juillet ?

La LNH a annoncé récemment son plan de reprise de la saison 2019-2020. Le retour au jeu s’amorcera par une phase de qualification, comptant 24 équipes, dans deux villes hôtesses. Les 12 équipes de chacune des associations ont été déterminées en fonction du pourcentage de points au moment de l’interruption en date du 12 mars 2020. Pour les sept équipes qui ne participent pas au tournoi, leur saison prend officiellement fin. 

Par Jean-François Eddie

 

Portrait des séries

ociation de l’Est, les Bruins de Boston (44-14-12, 100 points), le Lightning de Tampa Bay (43-21-6, 92 points), les Capitals de Washington (41-20-8, 90 points) et les Flyers de Philadelphie (41-21-7, 89 points) auront droit à un laissez-passer en passant directement à la première ronde des séries éliminatoires. La situation est la même dans l’Ouest pour les Blues de Saint-Louis (42-19-10, 94 points), l’Avalanche du Colorado (42-20-8, 92 points), les Golden Knights de Vegas (39-24-8, 86 points) et les Stars de Dallas (37-24-8, 82 points). 

Pour la ronde de qualification dans l’est, les duels suivants en Best of 5 sont prévus : les Penguins de Pittsburgh (40-23-6, 86 points) contre les Canadiens de Montréal (31-31-9, 71 points), les Hurricanes de la Caroline (38-25-5, 81 points) contre les Rangers de New York (37-28-5, 79 points), les Islanders de New York (35-23-10, 80 points) contre les Panthers de la Floride (35-26-8, 78 points) et les Maple Leafs de Toronto (36-25-9, 81 points) contre les Blue Jackets de Columbus (33-22-15, 81 points). 

Dans l’Association de l’Ouest : les Oilers d’Edmonton (37-25-9, 83 points) contre les Blackhawks de Chicago (32-30-8, 72 points), les Predators de Nashville (35-26-8, 78 points) contre les Coyotes de l’Arizona (33-29-8, 74 points), les Canucks de Vancouver (36-27-6, 78 points) contre le Wild du Minnesota (35-27-7, 77 points) et les Flames de Calgary (36-27-7, 79 points) contre les Jets de Winnipeg (37-28-6, 80 points).

À la suite de la conclusion de la phase de qualification, des séries éliminatoires se dérouleront dans les deux villes hôtesses retenues. Les sept équipes qui ne se qualifient pas aux séries, soit les Sabres de Buffalo, les Devils du New Jersey, les Ducks d’Anaheim, les Kings de Los Angeles, les Sharks de San Jose, les Sénateurs d’Ottawa et les Red Wings de Detroit, participeront à la loterie du Repêchage de la LNH. Si la situation reste la même, la première phase devrait se dérouler en date du 26 juin. 

 

La LNH envisage un retour en juillet

Selon le commissaire de la ligue, le début de la ronde de qualification pourrait se faire vers la fin juillet : « Je crois qu’il est envisageable de jouer vers la fin du mois de juillet. Ce pourrait être au début d’août et se poursuivre en septembre. Donc, quelque part aux alentours de cette période. Il se peut que les choses s’ouvrent plus rapidement et que les joueurs reviennent plus tôt et qu’ils soient en forme, et qu’ils ne veuillent pas d’un camp d’entraînement prolongé — et nous allons suivre les conseils des joueurs », a déclaré Bettman en entrevue. 

Dans le but d’assurer la sécurité des joueurs, les villes de Chicago, Columbus, Dallas, Edmonton, Las Vegas Los Angeles, Minneapolis, Pittsburgh, Toronto et Vancouver sont présentement considérées comme hôtesses de l’Association de l’Est et de l’Association de l’Ouest. Selon le commissaire, ces villes ont chacune la capacité d’accueillir l’une des conférences dans leurs installations environnantes. Dans l’éventualité où l’une des villes canadiennes, Edmonton, Toronto et Vancouver, serait retenue, les joueurs d’équipes américaines devraient se placer en isolement pour une période de 14 jours lorsqu’ils arrivent au pays. 

Pour le commissaire adjoint Bill Daly, « si nous ne sommes pas en mesure de [modifier] l’interprétation de l’isolement avec nos joueurs et que ceux-ci doivent se conformer au confinement dans une chambre d’hôtel, nous ne pourrons pas aller de l’avant avec une ville canadienne ». 

L’éventuelle reprise soulève la question du début de la campagne 2020-2021. Si les séries éliminatoires se terminent à la fin de l’été, les camps d’entrainement de la prochaine saison seront grandement écourtés. Le commissaire Bettman reste toutefois optimiste : 

« Nous pensons que la saison 2020-21 sera disputée dans son intégralité, comme nous le faisons quand nous disputons une saison normale. Nous ne pourrons par contre réaliser un tour de magie et amorcer notre saison en octobre. Nos amphithéâtres et nos marchés peuvent le faire. Nous pourrions commencer en novembre. Nous pourrions commencer en décembre. Nous pourrions même commencer au début du mois de janvier si nous le devons. Nous allons jouer au cours de l’été cette année, alors la réponse est que nous allons terminer la saison en cours, et nous allons nous assurer d’avoir une pause suffisamment longue entre la fin de la présente campagne et la suivante, puis nous allons reprendre l’action. »

Satisfaire tout le monde dans la reprise des activités est une tâche difficile pour la LNH. Il sera intéressant de voir si un diagnostic positif lors de la phase de qualification aura un impact sur le déroulement des éliminatoires, advenant que plusieurs joueurs tombent malades. Quoi qu’il en soit, les amateurs de la LNH pourront, espérons-le, assister à quelques matches sous peu. 

 

Partager cette publication

Laisser une réponse