Par Maude Ranger

Le 18 septembre dernier, Stéphane Reynolds, avocat d’affaires, a donné la conférence : La Traversée du Canada : 15 tours de roue, 15 leçons de vie. Se déroulant sous une ambiance conviviale et amicale, sa conférence était garnie d’anecdotes ainsi que de ses réflexions de son aventure de 63 jours à vélo.

Un rêve devenu réalité

Pour ses 50 ans, Stéphane Reynolds a décidé de se faire un cadeau bien particulier : parcourir le Canada à vélo. Cette aventure, qui n’était qu’un rêve, s’est concrétisée il y a 10 ans. Il y a 10 ans, il a enclenché le processus : début de la préparation physique, planification, organisation, etc. La traversée comprenait un total de 8 888 km dont 7 800 km se réalisaient à vélo. Entre le 1er mai et le 14 juillet 2018, il a pédalé jour après jour dans l’objectif de ramasser des fonds, soit un montant remarquable de 25 000$, pour deux causes qui lui tiennent à cœur : Fonds Sébastien Duchesne de La Maison Aube-Lumière et Autisme Estrie. Ceux-ci étaient sa motivation quotidienne pour parcourir neuf provinces canadiennes.

Un défi de taille et non un exploit

Chaque jour, il pédalait de 9h à 17h afin d’atteindre une distance de 150 kilomètres, le tout en brûlant plus de 7 000 calories. Sa plus longue journée à vélo a été de 260 kilomètres. Pour Stéphane, son aventure n’est pas vraiment un exploit, mais plutôt un défi qui sort de l’ordinaire. Il a illustré ses propos en expliquant que tout le monde peut relever ce projet s’il ou elle entreprend une préparation sérieuse. Par contre, ce qui est un exploit, selon lui, c’est une personne qui arrête de fumer après des années de consommation ou encore l’organisme Autisme qui fonctionne tous les jours.

« 15 tours de roue, 15 leçons de vie »

Stéphane applique ses réflexions qu’il a eues lors de son voyage dans sa vie de tous les jours. Évidemment, étant avec son vélo (du nom de Kona) pendant des kilomètres et des kilomètres, il a eu bon nombre de temps pour penser, considérer et réfléchir. Il propose donc 15 leçons, dont 3 particulièrement captivantes. D’abord, il explique comment concrétiser un projet : on le rêve, on décide de le faire, on en parle, on se prépare, puis on l’exécute. Ensuite, il mentionne que chaque projet/défi comprend des imprévus et qu’il faut les accepter puisqu’ils ne sont pas toujours négatifs. Enfin, il aborde qu’un tel défi connaît des journées plus difficiles, mais qu’il faut forger sa pensée de manière positive afin que celle-ci ne nous affecte pas par la suite.

Inspiration

L’avocat d’affaires témoigne de la citation « Quand on veut, on peut ». Il est une belle source de motivation pour celui ou celle qui désire relever un défi de tout genre, que ce soit courir un marathon, arrêter de fumer ou perdre des livres en trop. Chaque jour, nous avons un contrôle sur notre journée qui nous permet de nous surpasser.


Crédit Photo @ Steìphane Reynolds

Partager cette publication