Un vent de fraîcheur pour le Vert & Or cross country

Par Andréanne Beaudry

Même si le Vert & Or cross country est forcé de modifier son équipe en raison du départ de l’entraîneur-chef Jean-François Gagné, de bonnes nouvelles amènent cependant un vent de fraîcheur à l’équipe universitaire dès cet automne. L’arrivée du triple champion canadien Dominic Perreault promet d’être un atout intéressant pour l’Université de Sherbrooke. Et la construction d’un parcours de cross country sur le campus favorisera notamment l’entraînement des athlètes de la région.

Une recrue de l’équipe « chouchou » du cross country collégial

Depuis sa formation en 2013, l’équipe du Cégep de Sherbrooke ne cesse de faire ses preuves au sein du circuit canadien collégial de cross country. Membre de l’équipe des Volontaires du Cégep de Sherbrooke depuis 2015, Dominic Perreault poursuivra sa carrière avec l’équipe universitaire de cross-country de l’Université de Sherbrooke. Après avoir remporté trois fois le titre de champion canadien avec la formation masculine des Volontaires, Perreault motivera certainement sa nouvelle équipe dès le mois d’août.

Un nouveau départ à Sherbrooke

Avant de s’en venir à Sherbrooke, Perreault avait déjà fait deux années avec le Cégep de Trois-Rivières en sciences naturelles. Alors, il connaissait bien le circuit de cross-country collégial. À la suite d’une courte pause dans son cheminent scolaire, il décide de se réinscrire au cégep dans un tout nouveau programme : mécanique industrielle (anciennement maintenance industrielle). Juste avant de compléter son inscription, il rencontre deux amis de longue date à Montréal. Marc-André Raiche (vétéran du Vert & Or cross-country et athlétisme) et Marc-Antoine Crépeau l’ont alors convaincu de choisir le Cégep de Sherbrooke au lieu de Trois-Rivières. « Venir à Sherbrooke a été ma meilleure décision », dit le coureur de cross-country.

Il a hésité longtemps à poursuivre ses études jusqu’à l’université, puisque le DEC lui donne accès à des postes intéressants sur le marché du travail. N’étant pas tout à fait prêt à commencer un baccalauréat, Perreault débutera son parcours à l’Université de Sherbrooke avec le certificat en administration offert à l’École de Gestion. Il aimerait bien compléter son baccalauréat à la Faculté de génie, mais Sherbrooke est la seule université à lui demander de suivre des cours complémentaires qu’il n’a pas eu la chance d’avoir avec son programme collégial. Sinon, il pensait à l’École de technologie supérieure de Montréal.

Vivre l’expérience d’équipe avec le Vert & Or

Bien heureux d’entrer dans la famille du Vert & Or, Dominic aura la chance de côtoyer certains de ses amis coureurs à leur dernière année dans l’équipe universitaire. Ce qu’il aime de Sherbrooke, c’est vraiment la « vibe » où tout le monde se sent comme une petite famille. Quelque chose qu’on ne retrouve pas dans toutes les universités précise l’ex-coureur des Volontaires de Sherbrooke. Pour le moment, il ne vise pas d’objectif précis à part de vivre un beau moment au sein de l’équipe de cross-country du Vert & Or.

Un parcours réellement à domicile

Chaque année l’équipe universitaire reçoit pendant la saison les autres équipes à domicile pour son invitation Vert & Or à la Base plein air André-Nadeau. Pour la première fois de son histoire, le cross-country Vert & Or accueillera les coureurs et les coureuses de toutes les universités québécoises, le 29 septembre prochain, sur le campus principal de l’Université de Sherbrooke. Un parcours qui sera bientôt aménagé non loin de la piste extérieure et de la nouvelle Forêt Nez Rouge.

Avoir l’avantage du terrain

L’entraîneur-chef Luc Lafrance est fier d’annoncer que l’équipe universitaire de cross-country et les athlètes de la région de Sherbrooke pourront profiter d’une boucle de 2,5 km pour s’entraîner. Les membres de l’équipe ne seront plus obligés de se déplacer loin du campus. Il y aura toujours des entraînements à l’extérieur comme au parc Lucien-Blanchard ou au Mont-Bellevue, mais au moins les athlètes s’entraîneront également sur leur site de compétition. En d’autres mots, avoir l’avantage du terrain comme l’équipe de l’Université de Laval, par exemple, qui s’entraînent sur les plaines d'Abraham à Québec (lieu de compétition de l’invitation Rouge et Or de cross-country).

La saison de cross-country débute dès la fin du mois d’août avec un camp d’entraînement. Une saison qui s’annonce prometteuse pour l’équipe du Vert & Or autant pour la formation féminine que masculine.

Partager cette publication

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.