Une adaptation scénique des plus uniques pour Candide!

Par Jordane Boisvert

La pièce Candide ou l’Optimisme est inspirée du livre écrit en 1759 par l’illustre Voltaire, l’auteur le plus prolifique de son siècle. C’est mardi, le 23 octobre dernier, dans une salle comble, que le public a pu assister à la représentation de cette pièce présentée par le Théâtre du Nouveau Monde (TNM). L’auteur de cette adaptation scénique, Pierre Yves Lemieux, a travaillé pour cette occasion avec madame Alice Ronfard, pour la mise en scène de ce projet tout à fait particulier.

Une histoire haute en couleur

La pièce débute dans le château de Voltaire à Ferney où celui-ci réside avec son fidèle secrétaire Wagnière ainsi que sa bonne amie, Madame Denis. Il reçoit la visite d’un ami acteur monsieur Armand Legault ainsi que de la nièce d’une bonne amie, mademoiselle Adrienne.

Tous vont travailler de concert afin de peaufiner le roman de Voltaire en mettant en scène certains passages du livre. Ces séquences seront entrecoupées de discussions, d’argumentations et de monologues remplis d’émotions. Au cours de la pièce, Voltaire défend ardemment son travail contre ses convives qui tentent de lui faire revoir certains passages qu’ils jugent plus sensibles.

L’interprétation des acteurs

Le théâtre peut être moins attrayant en raison de la façon dont s'expriment les acteurs. C’est-à-dire que la façon de s’exprimer dans les pièces donne parfois l’impression de manquer de naturel et de fluidité. Néanmoins, les acteurs connaissent leur texte et savent l’exprimer dans un français normatif quelque peu monotone, mais bien rendu et tout à fait compréhensible pour le public.

Une scénographie simple à usages multiples

Lorsque la pièce débute, on aperçoit derrière Voltaire qui récite un monologue, une scène minimaliste. Tous ces accessoires sur scène servent de décor pour le château de Voltaire. Ils seront également mis à l’usage dans les différentes séquences où ils joueront les scènes du livre.

Ce n’est pas tout, les costumes sont employés pour faire différents morceaux de vêtements, mais aussi pour représenter des animaux (les moutons rouges) dans les scènes qu’ils jouent. Il y a également eu plusieurs effets sonores tels que celui avec la sage de l’Eldorado, dont la voix était doublée par un effet qui n’était pas très réussi. Il était effectivement difficile de bien saisir ses dires. Une chose est certaine, madame Fonfard a su sculpter l’espace de la scène pour permettre au public de voyager dans l’univers de Voltaire.

Une mise en scène particulière qui amène une certaine confusion

La mise en scène très originale de la pièce a contribué à capter l’attention. Cela, pour de bonnes et de moins bonnes raisons. On peut dire que le personnage de Candide vit de nombreuses aventures rocambolesques. La mise en scène a parfois posé un problème lorsque, à quelques reprises, il devenait plus difficile de définir si l’on se trouvait dans la pièce du TNM, ou bien dans les pièces de la pièce lorsque les personnages jouaient les scènes du livre. En raison de cette coupure ambiguë, il fallait suivre le tout attentivement!

Voltaire le révolutionnaire!

Voltaire était un homme outré par les injustices du monde provoquées par les guerres de religion. Au cours de sa vie, il s’est attaqué aux questions de liberté d’expression, de violence et d’abus de pouvoir. On peut dire qu’il a su exprimer ses talents d’écrivains pour faire la dénonciation de ces inégalités sociales qui lui font horreur.


Crédit Photo @ Centre culturel de l'Université de Sherbrooke

Partager cette publication

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.