Une dernière cérémonie pour clore la saison 2017-2018

Par Charles Ferron

Se déroulant au Théâtre Granada le 5 avril, le Gala du Mérite sportif de l’Université de Sherbrooke était la dernière activité officielle du Vert & Or de l’année. Plusieurs athlètes ont été récompensés lors de cette soirée afin de souligner leurs performances sportives et académiques en 2018.

Le Gala du Mérite sportif est maintenant une tradition chaque année pour les athlètes de Sherbrooke. Chaque année, une grande partie des membres des équipes et des clubs sportifs de l’université se réunissent pour cette cérémonie afin de finir en beauté leur saison. Au menu, une douzaine de récompenses variées sont distribuées.

Pour cette édition, le premier prix majeur de la soirée a été remporté par Daphné Poulin pour son leadership et son engagement social et communautaire. Impliquée dans de nombreux organismes, la golfeuse avait gagné plus tôt dans l’année une médaille du Lieutenant-gouverneur du Québec en psychologie au Défi étudiant 2018. Grâce à sa victoire au gala, Daphné est devenue la première athlète de l’équipe de golf à mériter un prix lors de cette soirée en 44 ans.

Trois vétérans dès leur première année

Au cours de la saison, de nombreuses recrues se sont démarquées dans plusieurs sports. On n’a qu’à penser à Brandon Smith-Drouin en athlétisme qui a surpris tout le monde en remportant une médaille d’argent lors des Championnats canadiens universitaires USPORTS en février. Il a tellement bien fait qu’on a préféré le mettre en nomination dans la catégorie athlète de l’année plutôt que recrue de l’année.

Malgré l’absence de Brandon, la compétition pour le prix de recrue masculine de l’année restait très forte. C’est finalement Samuel Couturier en volley-ball qui l’emporta. Au cours de sa saison, le passeur de la formation de Sherbrooke avait obtenu le titre de recrue de l’année dans le RSEQ ainsi qu’une place au sein de l’équipe d’étoiles de la conférence.

Chez les filles, c’est Maude Croteau-Vaillancourt qui a volé la vedette pour ce prix. Dès sa première compétition avec Sherbrooke en janvier, elle a battu le record du Vert & Or en saut en hauteur avec une performance de 1,72 m. Elle a terminé sa saison avec une médaille de bronze aux championnats canadiens, seulement trois centimètres derrière la meneuse.

Deux catégories qui s’entrecroisent

La plus grande particularité de cette édition 2018 est que les deux prix les plus importants de la soirée, l'athlète de l'année et l'étudiant-athlète de l'année ont été mérités par les deux mêmes personnes. Ce fut le cas chez les filles et les gars. Jonathan Naisby a d’abord remporté les deux prix en natation suivi d'Amélie Augé en pentathlon.

Jonathan a connu une saison exceptionnelle en établissant quatre nouveaux records du Vert & Or et deux marques du RSEQ dans ses distances individuelles. En plus de devenir le premier universitaire québécois à passer sous la minute en 100 m brasse, l’étudiant à la maîtrise en politique appliquée a aussi remporté deux médailles de bronze aux Championnats canadiens ainsi qu’un triplé en or lors des provinciaux à Sherbrooke. Il s’agit de son second titre d’athlète masculin de l’année en carrière au Gala du Mérite sportif.

Amélie s’est également distinguée en pentathlon grâce à sa performance durant les championnats canadiens. Son doublé historique avec sa coéquipière du Vert & Or, Maude Léveillé, a été le fait saillant de la compétition. En plus de sa médaille d’or au pentathlon, la doctorante en chimie a réussi à aller chercher le bronze au saut en longueur grâce à un bond de 5,82 mètres. C’est la septième fois en huit ans que le titre d’athlète féminine par excellence est décerné à un membre de l’équipe d’athlétisme.

L’athlétisme et le badminton se démarquent

En plus des gagnants individuels, l’organisation du Vert & Or a aussi remis deux prix pour l’équipe et le club sportif de l’année lors de cette soirée. Sans surprise, la formation féminine d’athlétisme a reçu le titre d’équipe par excellence. Les représentantes de Sherbrooke ont mérité ce prix en raison de leur performance spectaculaire aux championnats canadiens de Windsor. La troupe de Luc Lafrance a récolté 55 points au classement, un record pour Sherbrooke, ainsi qu’une quatrième place.

À ce qui a trait au club sportif de l’année, c’est l’équipe de badminton qui remporta le prix. La formation d’Anthony Bouthiller-Hénault a pris le deuxième rang de la saison régulière chez les filles avant d’être éliminée par l’UQAM aux championnats par équipe féminins. Notons aussi la médaille de bronze en double de Myriam Proulx-Gamache et Caroline Verly lors des championnats individuels à Sherbrooke au début mars.

Une intronisation bien méritée

Le Gala du Mérite sportif est l'endroit typique où l’on récompense les athlètes de l’édition actuelle du Vert & Or. Toutefois, il ne faut pas oublier l’ajout des deux nouveaux membres au Hall de la renommée du sport de l’Université de Sherbrooke : l’entraîneur en para-athlétisme et en soccer Jean Laroche et l’ancien secondeur de l’équipe de football Pierre-Luc Labbé. Les deux rejoignent un groupe limité composé de seulement 36 autres intronisés. À la suite de cet honneur, Pierre-Luc devient le 15e athlète du Vert & Or à faire partie du Hall alors que Jean sera le 11e de la catégorie des émérites à être intronisé.


Crédit Photo @ Vert & Or UdeS

Partager cette publication