Une myriade d’activités estivales en plein air

Par Paul Labranche

Alors que la neige fond et que les plantes commencent à montrer leurs bourgeons, c’est le temps de brûler ses réserves lipidiques hivernales et de se remettre en forme pour commencer en force la saison de plein air. Voici un guide exhaustif des activités extérieures à pratiquer aux alentours de Sherbrooke.

Bien connu de tous, à deux pas de l’Université, le parc du mont Bellevue est l’endroit idéal pour une première sortie de printemps. Avec ses 30 kilomètres de sentiers, le parc permet d’y pratiquer la randonnée, la course ou le vélo jusqu’à son sommet surplombant la ville. Du tir à l’arc et du tennis sont aussi possibles. Vous pouvez par ailleurs vous déplacer à vélo dans les quatre axes cardinaux de Sherbrooke en empruntant le réseau cyclable des Grandes-Fourches, qui s’étend sur 119 kilomètres et longe les rivières Magog, Saint-François et Massawippi jusqu’à Magog et North Hatley.

À 25 kilomètres à l’ouest, reconnectez-vous avec la nature au parc national du Mont Orford, qui dispose de 80 kilomètres de sentiers pédestres gravissant les montagnes et traversant la forêt protégée. Se baigner à la plage du lac Stukely et pagayer sur l’étang aux Cerises est aussi recommandé. À quelques kilomètres en aval de ce cours d’eau, à Magog, le parc du Marais de la rivière aux Cerises dispose de 6 kilomètres de sentiers de nature et d’une faune aviaire très diversifiée. Vous pouvez aussi pratiquer le bateau à voile ou le kayak à pédales sur le lac Memphrémagog.

D’ailleurs, pour une vue imprenable sur ce lac, le mont Owl’s Head vous en fera voir de toutes les couleurs. L’épuisante ascension de ses 756 mètres est récompensée par une vue panoramique du canton de Potton. Et si ce n’est pas suffisant, juste à l’ouest, le parc naturel de Sutton offre 52 kilomètres de sentiers parcourant le massif montagneux.

Au sud, le parc de la gorge de la Coaticook offre 20 kilomètres de sentiers pédestres et autant de vélo de montagne, pour tous les niveaux. Éveillez votre imaginaire à travers le parcours en sons et lumières de Foresta Lumina. Et n’oubliez pas de vous arrêter à la crémerie sur le chemin du retour. Pour un voyage dans les étoiles, faites l’ascension du mont Mégantic afin de visiter son observatoire. Classé réserve de ciel étoilé, le parc vous permet de camper à la lueur des astres et de randonner sur ses 35 kilomètres de sentiers.

Pour d’autres idées de randonnées, le Club Plein Air de l’UdeS vous suggère les 200 kilomètres de randonnée en forêt privée qu’offrent les Sentiers de l’Estrie. Si vous êtes membres, vous obtenez un rabais sur les frais d’accès aux sentiers et les abonnements annuels. Si vous ne l’êtes pas encore, vous pouvez vous inscrire cet été pour la modique somme de 5 $. Les membres peuvent participer à la panoplie d’activités organisées chaque session et louer de l’équipement de plein air à bas prix.

De plus, si vous désirez organiser votre propre activité, le Club vous accompagnera dans la planification et le recrutement des participants et vous accordera une compensation des frais d'activité. Pour plus d’informations, consultez la page Facebook du Club à l’adresse suivante : https://www.facebook.com/ClubPleinAirUdeS/


Crédit Photo @ Paul Labranche

Partager cette publication

Laisser une réponse