Par Béatrice Palin

Quand tu as une assiduité de 100 % à ton cours du lundi matin 8 h 30, ça en dit beaucoup sur l’enseignant. Benoît Leblanc, chargé de cours à forfait au département de biologie de la faculté des sciences, est un enseignant passionnant et passionné.

Le 25 février dernier avait lieu la10e Cérémonie annuelle de la qualité de l’enseignement de l’Université de Sherbrooke. Cette cérémonie a pour but de récompenser l’apport incroyable des employés et des équipes de l’Université et à ses étudiants. Huit distinctions ont été remises, dont la Grande distinction en enseignement universitaire — volet individuel, qui a été remise à nul autre que Benoît Leblanc.

Un peu d’histoire

Benoît a terminé son baccalauréat en biologie à l’Université du Québec à Rimouski en 1986. Il a par la suite approfondi ses connaissances à l’Université Laval de Québec, où il a obtenu son doctorat en biologie moléculaire et cellulaire. Sa passion pour les sciences l’a poussé à faire, non pas un, ni deux, mais bien trois postdoctorats : sur les récepteurs nucléaires au European Molecular Biology Laboratory, sur la biologie du développement à l’Université Laval et le dernier au National Institute of Health de Bethesda. Il a aussi rédigé du contenu et créé des illustrations scientifiques pour de multiples ouvrages scientifiques.

Un enseignant sur qui on peut compter

Quand est venu le temps des initiations 2018, les étudiants de deuxième année en biologie avaient besoin d’un enseignant pour lancer le bal. Vers quel enseignant se sont-ils tournés ? M. Leblanc, bien sûr ! Son implication dépasse de loin les 4 murs de l’amphithéâtre de la Faculté des sciences. C’est un enseignant approchable, présent et qui a la réussite de ses étudiants à cœur.

Si vous trouvez que les illustrations des t-shirts d’initiation de biologie sont géniales, vous serez surpris d’apprendre qu’en plus d’être un éducateur hors pair, il est aussi un illustrateur. Il prend plaisir à littéralement illustrer ses propos au tableau. M. Leblanc réinvestit ses talents au grand bénéfice des étudiants. Les cours magistraux sont parfois lourds pour les gens plus visuels et ses dessins sont une stimulation visuelle agréable et bienvenue.

Quand sciences riment avec plaisir

Sa méthode d’enseignement, bien que magistrale, est captivante et théâtrale. Son énergie est contagieuse et il enseigne avec tout son corps. Il n’hésite pas à se jeter par terre pour expliquer la dénaturation des protéines, à la grande surprise des étudiants présents. La tension est palpable quand il approche du bord de la scène. Il ne reste pas en place. Il use d’un humour bien dosé pour rendre la matière intéressante et faciliter sa rétention. Ses trucs mnémotechniques sont gravés dans ma mémoire à jamais. Si vous devez retenir des notions par cœur, le plus absurde l’acronyme, le plus facile il sera à retenir.

Témoignage

J’ai eu la grande chance de suivre le cours de biochimie générale à ma première session au bac en écologie, cours donné par M. Leblanc. La chimie n’a jamais été ma tasse de thé et j’ai toujours eu une mauvaise relation avec cette matière-là au cégep. Il a su me donner le goût d’en apprendre plus et a fait naître un intérêt que je ne possédais pas avant. Moi, TDAH dans le tapis, j’avais hâte de me présenter à sa lecture de trois heures dans l’amphithéâtre des sciences (lundi matin, 8 h 30, vous vous rappelez ?). Il a le don de capter l’attention de l’auditoire et de la garder, ce qui est rare. Il transmet son amour des sciences à chacun de ses étudiants. Ce cours a changé la façon dont je voyais l’enseignement des sciences, ce qui m’a poussée à littéralement changer de programme et me réorienter en enseignement des sciences au secondaire. J’ai tellement eu de plaisir à apprendre avec lui que je veux transmettre cette soif d’apprendre aux futures générations en y ajoutant une touche artistique à mon tour.

Benoît Leblanc mérite sans l’ombre d’un doute la Grande distinction et je n’ai aucun doute qu’il en gagnera d’autres dans le futur. Il est un enseignant exceptionnel qui aime ce qu’il fait et cela se sent. Si vous hésitez à suivre un cours et que vous voyez son nom, ne passez pas à côté. Vous ne serez pas déçus.


Crédit Photo @ Benoît Leblanc

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *