Venir étudier au Canada : une possibilité de plus en plus abordable

L’Université d’Ottawa offre dorénavant aux étudiants étrangers la chance de poursuivre leurs études au Canada, et ce, sans que ces derniers se mordent les doigts en regardant leur portefeuille.

Par Samuel Leblanc

Le programme d’Ottawa

L’offre de l’Université d’Ottawa consiste à inviter les étudiants étrangers à venir étudier en français, entre les murs de l’institution ontarienne, et ce, au même prix que les étudiants canadiens. Avant cette mesure, un étudiant étranger devait débourser entre
8 000 $ et 11 000 $ par session pour étudier ici. En utilisant cette nouvelle mesure, ce même étudiant devrait payer entre 3 000 $ et 4 000 $, soit environ le même prix qu’un étudiant canadien si l’on prend en compte l’ensemble des dépenses (frais étudiants, logement, nourriture, etc.).

Les étudiants étrangers voulant venir étudier en français, au Canada, seraient donc très avantagés à se rendre à Ottawa plutôt qu’à n’importe quelle autre université canadienne. Du moins, du point de vue financier. Par contre, après quelques recherches, on constate rapidement que cette option n’est pas la seule qui soit avantageuse.

L’échange étudiant

Une autre façon autant (sinon plus) abordable d’étudier à l’étranger est le programme d’échange étudiant. En interviewant plusieurs étudiants étrangers actuellement à l’Université de Sherbrooke, j’ai pu remarquer la popularité de cette façon d’aller étudier ailleurs que chez soi. En participant à un échange, les étudiants n’ont qu’à payer les frais de scolarité de l’institution de leur pays pour aller ailleurs. Dans de nombreux pays d’Europe, les frais de scolarité sont moindres qu’ici, ce qui les avantage énormément. Par exemple, un Français peut venir étudier dans pratiquement n’importe quelle université canadienne pour quelque quatre cents ou cinq cents dollars.

Concernant le programme de l’Université d’Ottawa, une majorité d’étudiants étrangers interviewés répondaient : « Je ne savais pas qu’un tel programme existait. » C’est lorsque je demandais si leur choix d’université canadienne avait été influencé par un tel programme qu’ils me répondirent presque à l’unisson : « Non, car je fais partie d’un programme d’échange et cette façon est encore plus abordable pour moi. »

L’initiative de l’Université d’Ottawa reste importante, mais semble peu avantageuse et peu connue par de nombreux étudiants étrangers. Par contre, on ne peut tout lui enlever : pensons à un étudiant américain voulant étudier en français. Les frais de scolarité étant beaucoup plus élevés dans son pays, il s’en verrait grandement avantagé.

La meilleure solution

Aller étudier à l’étranger, le temps d’une session ou d’une année, est un phénomène très populaire. Nombreux sont les jeunes étudiants, Canadiens ou autres, qui désirent apprendre, mais qui sont habités par la passion du voyage. Passer une session à l’étranger, c’est une combinaison des deux. Mais comment être certains que nous choisissons la meilleure option pour nous?

Pour nous éclairer, le meilleur choix serait d’aller nous informer aux Services d’études à l’étranger. Présentes dans la totalité des universités, les personnes s’occupant de ces services pourront vous aider dans votre cheminement et vous présenter les différentes options qui s’offrent à vous pour voyager et étudier aux plus petits prix.

Une chose est certaine : parmi le nombre grandissant de possibilités d’études à l’extérieur du pays, l’une d’entre elles comblera vos aspirations, vos goûts et votre compte bancaire!

Partager cette publication