Un vent de jeunesse qui fera du bien

Par Sébastien Binet

Les Jeux olympiques sont maintenant sur toutes les lèvres. Avec la compétition qui s’est déjà amorcée avec le soccer féminin, le coup d’envoi est officiellement donné pour Rio 2016. Malgré la compétition qui est au Brésil en ce moment, le CIO a fait une importante annonce concernant les Jeux de 2020 qui se dérouleront à Tokyo.

Rajeunir les Olympiades

Tokyo 2020 verra le nombre de sports passer de 28 à 33 puisque cinq sports ont été ajoutés à la liste. Il sera possible entre autres de voir du baseball/softball, du skateboard, du surf, du karaté et finalement de l’escalade. Pour le baseball, c’est un retour aux Jeux olympiques puisque le sport avait fait partie de la compétition en 1992 et en 2008. Ces nouveaux ajouts viseront à rajeunir le public mondial et plus particulièrement celui japonais qui est fervent du baseball et du softball. Le CIO prévoit qu’à eux seuls, ces deux sports généreront des profits d’environ 50 millions simplement en vente de billets.

Les Jeux de Rio avaient pavé la voie au retour de nouvelles disciplines olympiques puisque cette année, il sera possible de voir revenir le golf ainsi que le rugby, qui avaient tous deux fait partie des olympiades du début du 20e siècle.

Des olympiades plus petit format

Plus près de nous avaient lieu cette année les Jeux du Québec qui se tenaient à Montréal pour l’édition 2016. L’Estrie n’aura finalement pas pu monter sur le podium, mais elle s’est tout de même classée 8e sur 19 régions québécoises. Malgré sa 8e position, la région a remporté le 5e plus haut total de médailles avec 49. Dans ce lot, on a pu compter 7 médailles d’or, 21 d’argent et 21 de bronze. Les athlètes estriens se sont démarqués particulièrement dans les épreuves d’athlétisme, de tir à l’arc, de canoë-kayak et de vélo de montagne en ramenant 40 de leurs 49 médailles dans ces quatre épreuves.


Crédits photo © ZizoOnline

Partager cette publication