Vivez l’hiver à fond au Carnaval de Sherbrooke

Par Mélissa Toutant

Sortez du confort de votre salon le temps d’une fin de semaine et venez découvrir les plaisirs que l’hiver peut vous offrir. Depuis 50 ans, le Carnaval de Sherbrooke célèbre les joies de l’hiver en conviant toute la population sherbrookoise et des environs à participer à une bordée d’activités. Que ce soit en famille ou entre amis, le Carnaval, qui aura lieu du 26 au 28 février, plaira autant aux amateurs de plein air qu’aux adeptes du cocooning

Un demi-siècle de loisir hivernal

Le Carnaval de Sherbrooke est un événement hivernal très attendu de la part de toute la communauté. Organisé depuis 1966, il est devenu la tradition hivernale à ne pas manquer. Autant les commerçants et restaurateurs que les organisateurs s’impliquent à faire vibrer la ville lors de ces trois journées. L’intérêt de la communauté pour ce genre d’événements se ressent dans son plaisir à participer. Sherbrooke n’a rien à envier aux autres grandes villes de la province! Un fier sentiment d’appartenance à la ville et à la communauté se voit à travers toutes les activités organisées.

Certains sortent leurs skis dès qu’une bordée de neige est tombée. Pour d’autres, les blues de l’hiver les confinent sous leurs petites laines. Le Carnaval joint un grand nombre de personnes et offre des activités variées qui font le bonheur de tout un chacun.

Des activités de jour comme de nuit

Sombre et froid, février est le temps idéal pour organiser des activités hivernales qui remonteront le moral de tous. Pour souligner le 50e anniversaire du Carnaval, une multitude d’activités est offerte pour le plaisir des petits et des grands.

La programmation sera inspirée d’une des célèbres phrases du film de la Guerre des tuques : « La guerre, la guerre, c’est pas une raison pour se faire mal! »  Suivant cette optique, une bataille de boules de neige sera organisée le samedi 27 février à partir de 14 h 30. Une douce bataille, bien sûr, avec des boules de neige faites en tissu.

Les festivités en journée se déroulent au parc Jacques-Cartier et au Marché de la gare. L’hiver fera sentir sa chaleur grâce aux nombreuses activités planifiées : les jeunes pourront se dégourdir les jambes et les adultes pourront retrouver leur cœur d’enfant.

Une tyrolienne vous fera vivre une promenade du haut des arbres qui vous permettra d’admirer la vue hivernale tout en ressentant des sensations fortes. Un plaisir qui se partage aussi avec les petits grâce à deux mini-tyroliennes. Puis, un parcours aventure dans les arbres vous permettra de franchir des ponts suspendus et d’affronter diverses épreuves. Sans compter plusieurs autres activités tout aussi divertissantes :

  • Des mascottes du film de la Guerre des tuques 3D;
  • Glissades sur tube, construction de forts et de bonhommes de neige;
  • Promenade en traineau à chiens;
  • Espace de la diversité animée par la Fédération des communautés culturelles de l’Estrie;
  • Zone des premières nations avec des contes et divers ateliers;
  • Spectacles sous un chapiteau;
  • Et bien d’autres.

Samedi soir, la magie se transporte au centre-ville où les commerçants offriront des activités en tout genre et où les restaurateurs ouvriront les portes de leur cuisine pour vous faire découvrir mille et une saveurs. Sans oublier la fameuse côte de la rue King qui se transforme, pour une nouvelle année, en glissade sur tube.

Le Village nocturne ravit petits et grands et est un élément incontournable pour quiconque veut profiter pleinement du Carnaval. Le ciel de la ville s’illuminera dès 20 h 30 par un feu d’artifice qui soulignera le 50e anniversaire de la fête!

Emmitouflez-vous et joignez plus de 50 000 personnes pour profiter de la neige et de ses petits plaisirs. Le Carnaval de Sherbrooke aura lieu les 26, 27 et 28 février prochains. Le site est accessible gratuitement, mais un laissez-passer est requis pour participer aux activités. Les billets sont en prévente au coût de 12 $ ou en vente, le jour même, à 15 $. Pour plus d’information, visitez le site Internet du Carnaval de Sherbrooke.


Partager cette publication