Par Jade Bourgeois

Depuis le 31 août, Montréal accueille une fois de plus la prestigieuse exposition de photojournalisme du World Press Photo au Marché Bonsecours, dans le Vieux-Port. Les visiteurs de tous les âges ont jusqu’au 2 octobre pour se plonger au cœur de l’actualité mondiale de 2015 par l’entremise de 150 magnifiques photographies.

Quoi de mieux pour pimenter une agréable visite montréalaise que de flâner dans le Vieux-Montréal et de terminer la soirée dans la jolie salle d’exposition du Marché Bonsecours afin d’admirer le regard sensible des meilleurs photographes au monde? Pour la modique somme de 13 $ – 10 $ pour les étudiants et les aînés – on a le plaisir de découvrir les photographies gagnantes de la compétition annuelle du World Press Photo.

La salle épurée laisse toute la place aux images, qui nécessitent souvent plus d’une minute pour être bien appréciées et vécues. Le World Press Photo est bien connu pour ça, les photographies qu’on y voit sont souvent bouleversantes, voire choquantes. Les trois premiers prix de chaque catégorie sont présentés, ce qui crée une belle collection d’images de toutes sortes, allant d’une photo représentant des joueurs de hockey en Russie, à des orangs-outans en Indonésie. Évidemment, plusieurs photographes ont été récompensés pour leur travail portant sur la crise des réfugiés. Ces images sont dures et couvrent une bonne partie du sujet : on y voit autant des scènes de guerre que des scènes de fuite ou de vie dans les camps. D’ailleurs, en complémentarité au World Press Photo, Oxfam présente un reportage sur les réfugiés au deuxième étage de la salle.

Cette année, la photographie gagnante a été réalisée par Warren Richardson et montre un père faisant traverser son tout petit bébé sous une clôture de barbelés à la frontière entre la Serbie et la Hongrie. La scène poignante représente la dure réalité de beaucoup d’humains tout en présentant un esthétisme soigné. Le travail journalistique duquel résultent les œuvres du World Press Photo est remarquable : en plus d’être magnifiques, les photographies viennent nous chercher, nous font réfléchir et racontent toute leur propre histoire.

Fondée en 1955 aux Pays-Bas, l’organisation du World Press Photo a comme mission de promouvoir et d’encourager le photojournalisme, tout en participant à l’éducation du monde entier. Son exposition annuelle est l’événement le plus populaire de l’organisme : elle fait le tour de 100 villes et 45 pays chaque année. En 2015, près de 6000 photographes de partout dans le monde ont soumis en tout 83 000 photographies au jury.


Crédit photo ©  Marine Clément-Colson

Partager cette publication