Par Martine Dallaire

Ancien art de vivre, le yoga se révèle comme un chemin initiatique qui transcende la discipline physique. Comptant de plus en plus d’adeptes de toutes cultures et de tous âges, il s’avère tout indiqué en cette ère où tout va vite, et où les maux tant physiques que mentaux écorchent notre qualité de vie.

D’abord, qu’est-ce que le yoga?

Le yoga se définit comme la pratique d’un ensemble de postures et d’exercices respiratoires visant à apporter un état de bien-être physique et mental. On a trouvé les premières références écrites sur le yoga environ deux siècles avant notre ère, dans les yogas Sutra de Patanjali. Si lointain que fût cet ouvrage, on y trouve néanmoins les fondements de la philosophie du yoga et leurs applications dans de multiples sphères de notre vie.

Les différents types de yoga

Comme il existe plusieurs types de yoga, chaque type met l’accent sur un aspect spécifique. Certains sont dynamiques, puisque l’enchaînement des postures se fait au rythme de la respiration. C’est le cas de l’ashtanga et du vinyasa. Ces cours plutôt physiques visent l’amélioration du système cardio-vasculaire. L’Iyengar, quant à lui, est un yoga plus statique qui favorise l’alignement et la compréhension du corps. Enfin, le Hatha yoga est un yoga plutôt doux, aisément pratiqué par des personnes plus âgées. De nombreux autres types de yoga plus contemporains existent, mais nous nous limiterons aux disciplines de base aux fins du présent article.

À chacun son yoga

Il importe de trouver le style de yoga qui nous convient le mieux, ceci étant préférable pour bénéficier de ses bienfaits, dans un premier temps, mais surtout pour éviter tout risque de blessures ou d’aggraver toute blessure préexistante à la pratique de cette discipline. Pour ceux qui éprouvent des problèmes de dos et qui sont peu ou pas sportifs, il faut plutôt se tourner vers un yoga moins dynamique où l’on prend le temps de bien expliquer les postures comme l’Iyengar et le hatha.

Les bienfaits du yoga

Aujourd’hui, quand on parle de yoga, on parle surtout des postures visant à assouplir et renforcer le corps et des exercices de respiration qui régulent le flux d’énergie vitale. Toutefois, le yoga apporte un plus grand nombre de bienfaits physiques, comme l’assouplissement des muscles et le renforcement musculaire en douceur. Il permet aussi d’améliorer l’équilibre et de corriger des erreurs de posture acquises tout au long de notre vie. D’un point de vue mental et émotionnel, le yoga participe à la réduction du stress puisqu’il constitue une forme de méditation, l’attention étant dirigée sur le corps et la respiration. Il soulagerait également l’anxiété. Sur le tapis, on est invité à prendre le temps d’écouter le corps, l’attention est constamment ramenée vers le souffle, on développe sa capacité de concentration. Par exemple, dans les exercices d’équilibre, toute notre attention est requise pour maintenir la posture.

Les postures simples de yoga à faire chez soi

Lorsqu’on pratique chez soi, le mieux est de faire des postures simples pour ne pas se blesser. Par exemple, le triangle (trikonasana) ou la posture de l’enfant (balasana) pourraient être excellents pour les débutants qui souhaitent soulager les tensions au niveau des lombaires, ou tout simplement s’assouplir.


Crédit Photo @ La Presse

Partager cette publication

Laisser une réponse