Quand les adultes s’emparent de la cour de récré

Par Sophie Bégin

Tous les mercredis soirs, dans le gymnase d’une école secondaire de Drummondville, près de 80 personnes se réunissent pour replonger, l’espace d’un instant, dans l’univers endiablé des parties de ballon-chasseur des cours de récréation au primaire. Portrait d’un sport en émergence au Québec : le ballon-chasseur.

Pour vrai, du ballon-chasseur?

Depuis plusieurs années déjà, au Canada, des groupuscules de gens de toutes origines se sont formés, de la Colombie-Britannique à l’Île-du-Prince-Édouard, pour s’adonner à la pratique du ballon-chasseur, que les adeptes appellent aussi dodgeball ou dodge, tout simplement. Au Québec, les deux ligues les plus importantes sont à Québec (Ligue de Dodgeball Québec) et à Drummondville (Dodgeball Drummondville).

Au Centre-du-Québec, c’est Samuel Paré, un jeune entrepreneur de 27 ans, qui a eu l’idée de partir sa propre ligue il y a cinq ans. Ce projet a démarré lorsqu’il a appris qu’il en existait déjà d’autres dans la province. Il se doutait que du ballon-chasseur pour adultes ferait certainement de nombreux heureux dans la communauté drummondvilloise. « Un jour, j'ai su qu'une ligue existait à Val-d'Or et je me suis dit : « Quelle bonne idée! L'idée de créer une ligue adulte d'un sport de jeunesse à la petite école ferait clairement plusieurs heureux. » De fil en aiguille, le mot s’est passé et les participants se sont ajoutés.

Au tout début, il y avait tout au plus 36 joueurs, mais aujourd’hui, c’est plus de 80 personnes qui partagent une passion commune pour ce sport de stratégie. Samuel a même dû, explique-t-il, « ajouter un volet compétitif – il n’y avait qu’un volet récréatif au départ –, tant la demande était grande ». Le compétitif permet aux gens de mesurer leurs aptitudes contre d’autres délégations du Canada et des États-Unis. Il y a, chaque année, le traditionnel National Dodgeball Festival, en Ontario, qui réunit les meilleures équipes du pays pour une fin de semaine mémorable. L’association de Drummondville en était à sa deuxième participation cette année, avec deux équipes mixtes. Les joueurs ont la chance de voir évoluer la crème de la crème en ballon-chasseur. C’est à cet instant qu’ils réalisent à quel point ils sont bien loin du traditionnel jeu de récréation. Malgré leurs capacités physiques remarquables, les joueurs qui se démarquent le plus dans ce tournoi sont ceux qui usent de la bonne stratégie au moment opportun. Un art qui se développe avec l’expérience.

Outre cet évènement, de nombreux tournois sont offerts au Québec et en Ontario. Que ce soit du street 2 contre 2, du beach dodgeball ou du dodgeball sur trampoline, les déclinaisons du sport sont multiples.

Selon Samuel, les gens adhèrent à la mentalité ballon-chasseur parce que « Dodgeball Drummondville est reconnu pour sa familiarité, sa qualité de service, sa folie et son sentiment d’appartenance. Les participants ne veulent plus quitter la ligue une fois qu’ils y entrent. »

Comment on y joue?

Le but du jeu est simple :  éliminer l’équipe adverse, composée de six joueurs. Pour ce faire, on utilise les six ballons mis à notre disposition, ballons d’un diamètre de 7″, en mousse, recouverts d’une fine couche de polyuréthane. Comme cela, lorsque vous êtes distraits et que vous vous mangez un ballon en plein sur le pif (ça arrive à tout le monde au moins une fois, ne vous en faites pas!), vous serez surpris, car votre peau rougira un peu, mais c’est tout! Aucun nez cassé, aucune mâchoire disloquée. C’est moins violent que le basketball, tout de même.

Jasmin Gauthier, un dodgeballeur depuis maintenant trois ans, précise qu’on n’est pas obligé de lancer fort pour être un bon joueur. En fait, « chaque joueur sur le terrain est important et peut changer le match à tout moment ». C’est tout aussi utile, mentionne-t-il, d’avoir un tir précis et de savoir attraper des balles. Puisque, soulignons-le, attraper un ballon permet d’éliminer le joueur adverse qui vient de vous lancer le ballon en plus de délivrer un de vos coéquipiers. C’est doublement payant!

Quand est-ce que vous pouvez essayer?

Un tournoi récréatif aura lieu à Drummondville le 25 novembre prochain. Les informations sont disponibles sur la page de Dodgeball Drummondville. Sinon, il y a toujours les ligues récréatives et compétitives à Drummondville et à Québec qui tiennent régulièrement des séances d’essai, alors n’hésitez pas à vous informer.

Pour suivre le dodgeball à Drummondville :

facebook.com/dodgeballdrummondville

Pour suivre le dodgeball à Québec :

facebook.com/dodgeballquebec

dodgeballquebec.com

Pour en apprendre plus sur le ballon-chasseur :

dodgeballcanada.org

worlddodgeballfederation.com


Crédit Photo © Samuel Paré

Partager cette publication