Par Laurie Jeanne Beaudoin 

Un projet unique dans l’est du Canada, l’Usine-école Siboire, située au studio de création de l’Université de Sherbrooke, sera, dès l’hiver 2022, un lieu de production calqué sur l’industrie de la microbrasserie.  

La Faculté de génie de l’Université de Sherbrooke a mis sur place, il y a quelques mois, grâce à des partenaires, l’Usine-école Siboire afin d’offrir aux personnes étudiantes qui souhaitent entrer dans l’histoire du monde brassicole des activités de formation, de recherche et de développement. Les travaux sont entamés et tout se concrétise tranquillement. Notamment, de la bière, du cidre, du Kombucha et des spiritueux (gin, vodka, whisky, etc.) y seront produits. Éventuellement, la production pourra combler les besoins en produits des différents campus de l’Université de Sherbrooke, dont les événements étudiants, toujours avec une grande conscience de la consommation responsable et de la qualité des produits. 

Une connexion qui part de loin 

Jonathan Gaudreault et Pierre-Olivier Boily, copropriétaires de la microbrasserie Siboire et anciens de l’UdeS, ont toujours eu l’objectif de redonner à une communauté qui leur a tant apporté. 

Le « Siboire du Centro » a toujours été un lieu de rencontre au cœur de la vie universitaire sherbrookoise. La bière l’Ingénieuse, brassée par les membres de SherBroueà même le Siboire, est d’ailleurs l’une des premières bières à faire son entrée au menu de cette institution sherbrookoise. C’était donc un partenariat prédestiné.  

L’Usine-école Siboire en résumé 

Le projet est en marche et déjà, plus d’une dizaine de nouveaux partenaires philanthropiques investissent 1,2 M$. C’est sans compter l’appui de la microbrasserie Siboire, partenaire principal du projet, qui y a déjà investi 1 M$. Des fonds qui ont permis à l’Usine de s’offrir des équipements de brassage, de microdistillation et d’analyse de qualité.  

« Plus d’une dizaine de nouveaux partenaires nous confirment une fois de plus que ce rêve ambitieux d’offrir des activités de microbrassage et de microdistillation dans un contexte de formation universitaire répond aux besoins d’une industrie dynamique en pleine expansion », énonce le doyen de la Faculté de génie, le professeur Jean Proulx, dans un communiqué.  

Des étudiants et étudiantes au cœur de l’action 

L’Usine-école Siboire est un OBNL coordonné à l’Université et à la microbrasserie sherbrookoise. Elle sera accessible à l’ensemble de la communauté étudiante qui pourra participer à ses activités, que ce soit en matière de formation, de gestion et même de production de bière, entre autres : un lieu d’apprentissage exceptionnel.  

La direction des opérations sera aussi confiée à des étudiantes et étudiants : gérer l’approvisionnement, veiller au contrôle de la qualité des produits, assurer la rentabilité de l’Usine-école, tenir les livres, et être à l’affût des enjeux juridiques, afin de réellement faire le lien avec la réalité du marché.


Crédit photo @ Maxime Lusignan-Laplante

Partager cette publication