Par Jade Bourgeois

Ce centre de diffusion multifonctionnel à but non lucratif sert à la fois de galerie pour de nombreux artistes de la région, en plus d’offrir un service de bar, de location d’espace et une boutique de vinyles et de métiers d’art. Sa mission est claire : promouvoir l’art et la culture en région en soutenant la relève artistique.

Le vernissage de trois artistes à ArtFocus m’a amené à découvrir un petit bout de chaleur au beau milieu du centre-ville de Sherbrooke au début du mois de novembre.

Les lieux m’ont charmée dès l’instant où j’y ai mis les pieds. L’ambiance était chaleureuse et amicale, tout comme les sourires des artistes et des employés : je me serais crue dans la maison d’un ami extrêmement doué pour la décoration. La salle du centre de diffusion ArtFocus se déploie sous de hauts plafonds et comporte une petite mezzanine, sur laquelle se trouve la boutique remplie de vinyles de tous les genres et de toutes les époques.

Le vernissage, qui se voulait en formule 5 à 7, marquait le lancement de trois nouvelles expositions à saveur locale. Sur une table trônait un charmant assortiment de hors-d’œuvre et de bouchées pour tous les goûts, qu’il était possible de déguster en échange d’une contribution volontaire. C’est le verre à la main (pour 4 $, on ne refuse pas une bonne coupe de vin blanc!) que j’ai fait le tour des lieux. César Costa, Nathalie Migneault et Stéphane Dupuis sont les trois artistes émergents qui présentent leurs œuvres d’art jusqu’au 17 décembre, pour le plus grand plaisir des visiteurs.

D’abord, ce qui saute aux yeux en entrant dans la galerie est certainement le travail de Nathalie Migneault, constitué de toiles colorées et plus grandes que nature. Des femmes aux longues jambes et aux talons hauts vertigineux peuplent ses œuvres qui semblent empreintes de passion. Mon coup de cœur : la sculpture de souliers à talons hauts peints en rouge.

Ensuite, j’ai eu le bonheur d’admirer les œuvres de Stéphane Dupuis, qui était présent sur les lieux pour discuter de son travail. La collection exposée présentait des œuvres aux tons de blanc, de gris et de noir, toutes réalisées avec de l’acrylique et de l’eau. C’est avec une immense fierté que l’artiste nous a présenté ses toiles.

Enfin, l’œuvre de César Costa est certes très originale et intéressante : bouts de papier, matériaux et objets hétéroclites sont transformés en une série de petits tableaux colorés et abstraits, tous différents.

Pour admirer le travail de ces artistes à votre tour, rendez-vous chez ArtFocus sur la rue King à deux pas de la rue Wellington. Une sortie gratuite et agréable à faire seul, en couple ou entre amis avant un bon souper ou une soirée au cinéma.


Crédit photo © Jade Bourgeois

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *