Par Judith Doré Morin

Fondée en 2016 par des passionnés du sport, la compagnie montréalaise Näak offre aux athlètes des barres énergétiques. Ce qui les distingue des autres? Un ingrédient : la farine de grillons. Désormais disponibles dans tout le pays et en ligne, ces barres se composent uniquement d’ingrédients naturels : dattes, sirop d’érable et beurre de tournesol. Même avec la présence d’insectes, il n’y a pas lieu de s’inquiéter pour leur gout, puisque la compagnie propose trois saveurs alléchantes : choco-banane, choco-orange et coco-macadamia.  

Entomo… quoi?

L’entomophagie, c’est la consommation d’insectes par l’humain. Pratique peu présente au Québec, il s’agit cependant d’une activité courante ailleurs dans le monde. En effet, selon l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), près de deux milliards d’individus consomment régulièrement des insectes.

Pour certains, l’idée d’intégrer des grillons à leur menu est inconcevable. Mais ces individus seraient étonnés de découvrir que des insectes, ou plutôt des fragments d’insectes, peuvent se dissimuler dans leur assiette. Encore une fois, il n’y a pas lieu de s’alarmer. La présence de cet ingrédient, généralement insoupçonnée, n’est tolérée que dans d’infimes quantités et n’est donc aucunement pernicieuse.

Une barre qui allie consommation responsable…

La forte pression qu’exercent les activités anthropiques sur la planète contribue à accélérer le dérèglement du climat ainsi que l’épuisement des ressources naturelles. La demande pour ces ressources ne cesse pourtant pas de croître. Il devient impératif que tous se mobilisent pour changer les habitudes de consommation.

L’industrie alimentaire a un impact considérable sur l’environnement. L’élevage de bétail forme l’une des principales sources de gaz à effet de serre contribuant aux changements climatiques. D’ailleurs, la production d’un seul morceau de viande requiert d’importantes quantités d’eau et de terres cultivables.

La farine de grillons, produit de la ferme ontarienne Entomo Farms, permet à Näak d’offrir des barres énergétiques en adéquation avec ses valeurs environnementales. Pour la compagnie, et pour la FAO, les insectes représentent la source de protéines de l’avenir. En effet, pour la production d’une portion équivalente, les grillons nécessitent notamment 2 000 fois moins d’eau et produisent 100 fois moins de gaz à effet de serre que le bœuf.

…et performance

Des nutritionnistes ont participé à la conception de ces barres nutritives avant tout destinées aux adeptes de la performance. La farine de grillons est un superaliment, car elle possède une teneur élevée en protéines complètes, en calcium, en fer, en oméga-3 ainsi qu’en vitamine B12. Elle ajoute aussi des fibres et du potassium aux barres Näak, que des glucides et des électrolytes complètent. Ces barres forment donc une collation idéale avant, pendant et après l’effort.

La sensibilisation des consommateurs aux possibilités qu’offrent les insectes représente un défi constant pour les jeunes entrepreneurs, bien que la demande pour leurs barres augmente constamment. La compagnie travaille actuellement à développer de nouveaux produits, à intégrer le marché international ainsi qu’à augmenter le nombre de commerces offrant la barre en vrac.

Pour les athlètes, les écologiques et les curieux, les barres Näak sont notamment disponibles chez Avril, À fleur de vie et Le Silo.


Crédit Photo © Näak

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *