Par Nicolas Dionne

Excellence Sportive Sherbrooke a présenté ses espoirs en vue des prochains Jeux olympiques d’hiver de 2022 à Beijing. De cette cuvée qui s’annonce prometteuse se trouvent des athlètes d’ici qui espèrent briller dans leur sport avec les couleurs de l’unifolié sur le dos. En ski de fond, notamment, Olivier Léveillé semble être un athlète en mission à l’aube des festivités olympiques.

 Promu à l’équipe senior depuis mai dernier, le fondeur de 20 ans originaire de Sherbrooke s’est fait octroyer cet honneur après sa médaille de bronze au Championnat du monde junior présenté en Finlande au 10 kilomètres individuel. Il est seulement le troisième Canadien, après nul autre qu’Alex Harvey et Marie-Josée Pépin, à remporter une telle épreuve.

Des exploits prometteurs

 Olivier a également aidé le Canada à triompher pour la première fois à une épreuve de relais dans un championnat du monde. Avec les prouesses de Xavier McKeever, Tom Stephen et Remi Drolet, l’Estrien est arrivé en deuxième place lors de l’épreuve du 4 fois 5 kilomètres junior présenté en Allemagne à l’hiver 2020.

Provenant du Club de ski de fond du mont Orford, Olivier s’entraîne au Centre national d’entraînement Pierre Harvey à Saint-Ferréol-Les-Neiges dans la région de Québec lors de la saison morte. L’étudiant du Cégep de Sherbrooke en sciences de la nature a commencé tardivement le ski de fond compétitif à l’âge de 17 ans et constitue de grandes attentes pour les prochains Jeux olympiques.

Les qualifications pour ce grand événement se dérouleront lors de la Coupe du Monde de cet automne ainsi que lors de l’épreuve de Canmore en janvier prochain, relate La Tribune. D’ici là, les chances de voir Olivier à Beijing sont bien présentes.

À propos d’Excellence Sportive Sherbrooke

 L’organisme Excellence Sportive Sherbrooke (ESS) s’engage à soutenir le développement des athlètes et des entraîneurs estriens de haut niveau et de conseiller les organisations intéressées à planifier et à accueillir des événements sportifs majeurs dans la région.

Le programme Sherbrooke International a vu le jour après les Jeux du Canada en 2013 grâce à une subvention de deux millions de dollars. Ce programme désire soutenir les athlètes estriens dans leur quête d’une participation olympique.

ESS soutiendra 11 athlètes d’ici dans différents sports en vue des qualifications pour les Jeux olympiques de cet hiver. En ski de fond, outre qu’Oliver, se retrouvent Nicolas Beaulieu et Léo Grandbois. Jules Burnotte en biathlon ainsi que Lyne-Marie Bilodeau en para ski de fond seront les représentants lors des épreuves de ski.

Sébastien Beaulieu en surf des neiges, Alex Boisvert-Lacroix en patinage de vitesse longue piste, Kim Boutin et Jordan Pierre-Gilles en patinage de vitesse courte piste, Patrick St-Louis Pivin en bobsleigh et Marion Thénault, qui s’est déjà qualifiée en ski acrobatique, complètent la délégation estrienne d’ESS pour Beijing 2022.

Au total, une cinquantaine d’athlètes ont été supportés par ESS pour leur présence à diverses éditions olympiques depuis sa création.


Source photo @ Pixabay

Partager cette publication