Café des Maîtres : deux étudiants de l’UdeS se lancent en affaires

Par Frédérique Marcoux

En ouvrant le Café des Maîtres, situé sur King Ouest, l’été dernier, Louis-Gabriel Girard et Marc-André Champigny se sont lancé un défi de taille en jonglant entre leur projet entrepreneurial et leurs études. Les deux étudiants de 20 et 22 ans respectivement, ayant un cheminement en droit pour un et en maîtrise en administration pour l’autre, ont mis leurs apprentissages à l’Université au profit du nouveau café.

La conciliation entrepreneuriat et études

Louis-Gabriel Girard et Marc-André Champigny, copropriétaires du Café des Maîtres, se connaissaient très peu lorsque l’idée d’unir leurs forces pour se lancer en affaires est née. Leurs passions communes pour les affaires et l’univers du café les ont vite menés à la conclusion d’ouvrir un café ensemble. Les jeunes entrepreneurs concentrent leurs efforts pour répondre à la demande des étudiants et des jeunes professionnels avec une offre particulière. Ils se qualifient ainsi de fiers participants à la modernisation et à la revitalisation que Sherbrooke vit actuellement.

Une motivation-clé en entrepreneuriat

En prenant la décision d’ouvrir un commerce pendant leur cheminement académique, les partenaires étaient conscients qu’un défi imposant les attendait. Les copropriétaires confient qu’en effet, conserver une vie équilibrée dans leur quotidien se révèle être un défi de taille. En se partageant la gestion de l’établissement ainsi qu’en ayant engagé cinq employés, Louis-Gabriel et Marc-André réussissent à s’accorder des moments de répit au cours de leurs semaines bien occupées. Ils ont évidemment le contrôle sur leur horaire de travail, ce qui leur donne l’occasion de se planifier des journées de congés. Les entrepreneurs abordent leur nouvelle réalité avec une très grande motivation et une fierté découlant de l’aboutissement d’un projet si imposant.

Mettre en pratique le savoir

Les deux hommes ont expliqué au journal que leur parcours universitaire, particulièrement leur passage à l’École de gestion, a été un atout majeur dans l’ouverture, mais aussi dans les opérations quotidiennes du Café des Maîtres. En effet, ils partagent que « [l]es cours de marketing, de comptabilité, de gestion des opérations et de ressources humaines [leur] ont permis de réinvestir directement ces nouvelles connaissances dans le projet ». Leurs connaissances en gestion, agrémentées d’une vision juridique de leurs activités commerciales, leur permettent une meilleure compréhension des contrats et des obligations, lesquels ils doivent maintenant gérer au quotidien. En revanche, leurs nouveaux rôles de gestionnaires amènent Louis-Gabriel et Marc-André à disposer d’« exemples concrets d’application de la théorie lors de leurs cours ». De plus, leur « compréhension se voit facilitée par la référence de ce qu’[ils ont fait eux-mêmes sur le marché du travail] ».

Message à la relève

En rétrospective à leurs débuts en affaires, les deux jeunes hommes souhaitent conseiller les étudiants et étudiantes aux ambitions entrepreneuriales.

« Notre conseil principal est d’aller chercher toutes les ressources disponibles et de ne pas avoir peur de demander de l’aide, même lorsqu’on croit que ce n’est pas nécessaire. Nous avons pu compter sur des amis, de la famille et des connaissances pour obtenir des conseils, des idées et même des bras pour les rénovations! »

Ils suggèrent aussi aux futurs entrepreneurs et entrepreneuses de ne pas sous-estimer les surprises que peuvent réserver une entreprise émergente. En effet, ils conseillent de toujours évaluer à la hausse les attentes en termes de temps et d’énergie nécessaires pour l’accomplissement des tâches.

Des affaires florissantes

Louis-Gabriel et Marc-André sont optimistes et ambitieux pour le futur du café. Le projet d’ouvrir plusieurs succursales reste une option en marge de leur ambition, partagée par leur volonté de pratiquer le droit en tant qu’avocats dans les années à suivre.

Partager cette publication

Laisser une réponse