Par Jasmine Godbout

Tout récemment, des athlètes féminines se sont démarquées dans leur sport respectif. C’est d’ailleurs le cas de la joueuse de tennis, Cori Gauff, du haut de ses 15 ans qui a défait Vénus William au tournoi de Wimbledon le 2 juillet dernier. Du Canada, des duos sportifs ressortent du lot; en voici quelques-uns.

En finale de tennis

Au tennis à nouveau, la Canadienne Gabriela Dabrowski et sa coéquipière Xu Yifan ont participé à la finale en double féminin. Malgré une défaite après 66 minutes de jeu contre les puissantes Barbora Strýcová et Hsieh Su-wei (Taïwan), avec des pointages de 6-2 et 6-4, le duo s’est démarqué le 14 juillet dernier au tournoi de Wimbledon à Londres.

Sur gazon, maintenant en 10e position en double, Dabrowski cumule 4855 points. C’est en remportant une victoire après trois manches contre les Tchèques que le duo en question a réussi à atteindre la finale.

L’or au volley de plage

C’est en Allemagne que l’équipe canadienne, composée de Sarah Pavan et de Melissa Humana-Paredes, a remporté l’or le 6 juillet dernier. Un premier titre canadien en volley-ball de plage. Leur victoire face aux Américaines Ross et Klineman après deux manches consécutives remportées 23-21 les met sur la bonne voie pour une place aux Jeux olympiques de Tokyo en 2020.

Le jeu défensif de Humana-Paredes, âgée de 26 ans, a fait pencher la balance de leur côté ce samedi-là. À la suite d’un match gagnant à 2-1 (23-21, 17-21, 19-17) contre l’équipe suisse en demi-finale la veille, elles ont pu accéder à la finale et remporter le titre de championnes.

Qualifiées en plongeon

Abel & Citrini-Beaulieu, un duo de noms qu’on n’a pas fini d’entendre dans le milieu du plongeon. Les Canadiennes viennent de remporter l’argent en Corée du Sud pour leur performance remarquablement exécutée lors des mondiaux de la FINA. Depuis le 15 juillet, une place leur est assurée à Tokyo l’an prochain à l’épreuve de 3 m synchro.

D’autres laissez-passer olympiques ont été obtenus par les plongeuses en synchro, Caeli McKay et Meaghan Benfeito, en se qualifiant pour la finale de 10 m deux jours plus tard. Malheureusement, elles terminent 7e et 6e respectivement à la finale individuelle, au bas du podium où trônent les Chinoises Chen Yuxi et Lu Wei.

6e position en nage synchronisée

C’est avec un total de 88,8659 points à l’épreuve technique que le duo Simoneau-Holzner s’est classé 6e. L’un de leurs meilleurs pointages de la saison les garde dans la course pour les Jeux olympiques : « Nous avons eu un de nos meilleurs pointages de la saison, alors nous sommes super contentes. Nous nous sommes vraiment bien senties dans l’eau. Nous avons nagé plus près l’une de l’autre, alors la chimie était encore plus grande et ça nous donnait encore plus d’énergie », a indiqué Simoneau en entrevue à Radio-Canada.

Il leur suffira d’être encore à la hauteur dans deux semaines à Lima aux Jeux panaméricains, où elles devront surpasser les Mexicaines et les Américaines arrivées 11e et 12e respectivement. C’est en remportant cette compétition que la place des Canadiennes leur sera assurée à Tokyo en 2020.  Quelles femmes!

Partager cette publication

Laisser une réponse