Par Kasandra Boisvert et Jade Desharnais-Morin 

Privilégiant la proximité, l’accueil, l’accessibilité et l’ouverture à l’autre, l’Université de Sherbrooke (UdeS) donne l’occasion à la communauté étudiante de s’épanouir dans son parcours scolaire tout en maximisant son potentiel. Pour ce faire, l’Université a mis en place un programme qui promeut la coopération internationale et le travail multidisciplinaire.  

Coordonné par l’École de politique appliquée (EPA) de la Faculté des lettres et sciences humaines, le programme d’Expériences de coopération internationale multidisciplinaires (ECIM) permet à la communauté étudiante de l’UdeS de vivre des expériences dans le domaine de l’aide au développement international. Ainsi, des personnes étudiantes de diverses disciplines travaillent de concert avec les organisations locales afin de favoriser le partage d’expertises et de connaissances. Par exemple, il est possible de retrouver, sur un même projet, des étudiants en droit, en ingénierie et en politique.  

De 2008 à 2019, les ECIM ont permis à plus de 140 membres de la communauté étudiante de vivre une expérience unique de coopération internationale en collaboration avec l’une de nos organisations canadiennes ou québécoises partenaires. Parmi ces organisations, nous retrouvons notamment la Fondation InspirAction, fondée par le chargé de cours Yannick Daoudi ; le MAP, fondé par d’anciens étudiants de l’EPA ; le GCIUS, groupe de coopération de l’UdeS ; mais également Mer et Monde, PARDEC et bien plus encore. Malgré le contexte particulier entourant la crise de la COVID-19, l’équipe des ECIM a su offrir un nombre important de stages à sa communauté notamment grâce à des mandats en télétravail. En effet, c’est près d’une soixantaine d’étudiants et étudiantes qui ont choisi de s’impliquer dans un stage de coopération internationale et de vivre la merveilleuse expérience des ECIM.   

Les résultats  

En plus de vivre une expérience unique et enrichissante, le programme ECIM permet à la communauté étudiante d’intégrer à part entière une équipe multidisciplinaire aux savoir-faire variés et d’acquérir une expérience précieuse en développement international. D’autre part, les personnes stagiaires ont également la chance de développer leurs compétences transversales, interculturelles, méthodologiques et humanitaires. Le programme permet aussi d’améliorer les capacités analytiques, et ce, grâce aux cours de méthodologie offerts en combinés à l’expérience terrain. Les bénéfices tirés de vivre une expérience de coopération internationale multidisciplinaire sont donc variés.  

De plus, les ECIM contribuent à développer une approche de coopération internationale plus efficace et qui considère les réalités terrain, tout en aidant à créer une nouvelle génération de personnes coopérantes. Plus important encore, ce programme de l’Université de Sherbrooke permet d’assurer le développement professionnel des étudiantes et étudiants d’aujourd’hui.  

Comment s’inscrire?  

Les stages ECIM sont offerts à toute la communauté étudiante de l’UdeS, qu’elle soit aux études à temps plein ou à temps partiel. Quelques critères et prérequis peuvent être exigés par certains organismes partenaires notamment quant au domaine d’étude ou à une expérience particulière. Pour connaître les différentes conditions et modalités, vous pouvez visiter le page des ECIM sur le site Internet de l’Université.


Source photo @ École de politique appliquée – UdeS  

Partager cette publication