Par Megan Morin-Gendron

Avez-vous un genre littéraire qui vous passionne plus qu’un autre? Ou un auteur qui vous fait vivre des émotions? La littérature est un monde imaginaire très vaste qui permet aux auteurs de laisser libre cours à leurs pensées et leur créativité, et qui encourage les lecteurs à faire de même. La lecture est un moment de détente qui permet à tout être humain de s’évader de son quotidien rocambolesque pendant quelques instants. C’est ce que l’écrivain estrien Jason Roy offre dans son recueil de nouvelles Les paresseux aiment les histoires brèves.

Jason Roy, écrivain et professeur de littérature au Cégep, a toujours rêvé d’exercer cette profession depuis sa plus tendre enfance. C’est une passion qu’il embrasse chaque fois qu’il écrit ou qu’il enseigne. « Si tu n’es pas là pour laisser une empreinte, alors tu n’es pas à la bonne place. Je veux aller chercher le cœur des gens, pas juste la tête », explique Jason Roy. C’est le type de professeur qui touche, qui reste en tête et qui change la perception des étudiants de la littérature. Jason Roy est également un ancien étudiant de l’Université de Sherbrooke!

Son style d’écriture est bien particulier et intéressant : le mode aléatoire. Il en fait un parallèle avec la musique. « L’aléatoire est le fait de passer d’un genre à un autre. C’est l’équivalent du mode aléatoire en musique qui te fait changer de musique d’un style à un autre », mentionne l’auteur estrien. Ça permet à notre imaginaire de passer d’un univers à un autre et de découvrir de nouvelles facettes des genres littéraires. Le recueil de nouvelles de Jason Roy, sorti en automne, offre une panoplie de genres et de styles qui peuvent plaire à tous.

Jason Roy a toujours eu la prétention d’essayer de goûter à tous les styles et les genres sans les maitriser tous parfaitement. C’est une liberté de pouvoir explorer et découvrir les différents profils de chacun. « Je donne souvent l’idée du médecin généraliste qui doit connaître plein d’affaires sans devenir spécialiste. Souvent quand on demande aux auteurs leur style d’écriture, ils ont une réponse. Les gens se spécialisent beaucoup, mais moi, ça me terrorise. Par contre, je respecte énormément leur travail », décrit Jason Roy. Chaque fois qu’il s’approprie un genre, il enfile son nouveau chapeau pour écrire le meilleur texte qui soit. Il se décrit comme un jongleur de textes brefs.

Dans chacune des œuvres littéraires de cet auteur local, le point commun, c’est que ce sont tous des recueils, des assemblages de nouvelles brèves. « Je n’essaie pas de coudre les nouvelles ensemble ou d’utiliser un seul genre. L’idée c’est de les rendre accessibles à mes lecteurs », explique l’écrivain. Pour lui, c’est important d’écrire avant tout pour ses lecteurs. Il veut que ses lecteurs puissent apprécier ce moment et se divertir. « Lire c’est comme manger, boire et respirer. C’est vital, ça fait partie de la vie. Pouvoir plonger dans des univers différents du tien, ça donne un bagage », fait remarquer Jason Roy.

Il est vrai que le nom de son recueil est un peu farfelu, mais il est rempli de vérité au sens positif. « Paresseux dans sa connotation la plus douce », indique Jason Roy. En fait, ce n’est pas tout le monde qui veut s’engager dans un roman de 500 pages. Le fait de pouvoir entrer dans un univers en quelques pages, puis un autre ensuite est agréable et bien unique. C’est une belle façon de découvrir, en tant que lecteur, des univers et des genres littéraires que vous ne connaissez pas ou simplement que vous n’iriez pas acheter par vous-mêmes en temps normal.

Les paresseux aiment les histoires brèves est un recueil de nouvelles qui vaut largement le détour. Une belle lecture de chevet pour permettre à votre esprit de divaguer et d’imaginer des univers tout aussi uniques les uns des autres. Jason Roy a concocté une œuvre divertissante et tout en pensant à vous. Bonne lecture!

Pssst : ne manquez pas de visiter son site web et sa page Facebook pour rester à l’affût des nouvelles concernant ses œuvres et ses prochaines parutions.


Crédit Photo @ Association des auteures et auteurs de l’Estrie

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *