Par Sarah Gendreau Simoneau 

Qui dit rentrée universitaire dit peut-être nouvelle région? L’Estrie regorge d’endroits fabuleux où pratiquer des activités de plein air toutes plus intéressantes les unes que les autres. Avec les derniers mois qui ont été un peu pénibles, il fait bon de sortir et respirer l’air frais avant que l’hiver arrive. Si Sherbrooke n’a plus de secrets pour vous, éloignez-vous un peu des sentiers battus pour explorer davantage les recoins de cette belle région. 

Que ce soit des randonnées pédestres en sentier ou en montagne, des cours d’eau où pratiquer le paddle board ou le canot, ou des pistes cyclables, faire du plein air dans les Cantons de l’Est l’automne est magique. 

Un incontournable de la région 

Le majestueux parc national du Mont Orford est inévitable quand vient le temps de penser à des activités en pleine nature. Ce territoire protégé est célèbre tout d’abord pour ses courtes et longues randonnées pédestres. On retrouve pas moins de 80 km de sentiers, dont le sentier des Crêtes, un parcours qui offre des points de vue saisissants.  

La piste cyclable La Montagnarde, qui fait partie du réseau de La Route verte, propice au vélo de gravelle ou de montagne, traverse le parc sur 7,4 km. 

Deux lacs font partie du parc national du Mont Orford, soient les lacs Stukley et Fraser, où il fait bon s’adonner à des sports nautiques tels la chaloupe, le pédalo et le canot, sans oublier la très populaire planche à pagaie.  

Également, chaque automne, au mont Orford, il y a la flambée des couleurs. Une bonne idée pour randonner tout en admirant le spectacle des couleurs automnales présenté par Dame Nature. Que ce soit en montant le mont, en dévalant des pentes à vélo de montagne ou en vous promenant dans le marais de la rivière aux Cerises, la région offre un panorama extraordinaire et haut en couleur durant cinq fins de semaine s’étalant du 17 septembre au 17 octobre. 

Pour plus de détails, visitez le site Internet du Parc national du Mont-Orford et de la Flambée des couleurs.

Le temps des vendanges  

Septembre est le mois des vendanges au Québec et plusieurs vignobles ont élu domicile dans Brome-Missisquoi au fil des ans. C’est non seulement très beau et très bon, mais le plus intéressant est de faire un des quatre circuits de 42 à 76 km à vélo! Quoi de mieux que de se récompenser avec un bon verre de vin après avoir pédalé autant? Les parcours sont champêtres et ils sont adaptés autant pour les débutants à vélo que les plus expérimentés.  

Pour plus de détails, visitez laroutedesvins.ca.

Entre lacs et montagnes 

Tant qu’à être dans la région, pourquoi ne pas en profiter pour canoter sur le lac Brome ou encore, troquer le vélo de route pour le vélo de montagne et dévaler Bromont à toute allure? Avec ses 22 pistes de descente, ses cinq circuits de progression et ses dix pistes d’enduro, c’est 50 km au total de pure exaltation. Il y a même, sur place, de l’hébertisme aérien ainsi qu’un mur d’escalade pour ceux qui n’auraient pas vécu assez d’émotions fortes dans leur journée.  

Pour plus de détails, rendez-vous au bromontmontagne.com  

Une activité unique au Canada 

À Sutton, non loin de la frontière américaine, se trouve une station de montagne appelée le Diable Vert. Plein d’activités y sont offertes dont le VéloVolant. C’est une activité innovatrice et écologique qui permet aux visiteurs de s’envoler à la cime des arbres. Il suffit d’embarquer dans un vélo accroché à un câble en forêt et qui roule à la vitesse des coups de pédales donnés. Cette activité permet d’observer la nature sans la déranger, de profiter d’une vue spectaculaire et de faire de l’activité physique en même temps.  

Pour plus de détails, visitez le site Web de la station.

Pèlerinage 

Vous avez plutôt envie de pratiquer la marche de longue durée, qu’on appelle aussi pèlerinage? Ça tombe bien, il y a le Circuit de l’Abbaye pour ça. C’est une boucle de 149 km partant de l’emblématique abbaye de la région : Saint-Benoît-du-Lac. Ainsi, il y a sept municipalités à parcourir à pied. Quelques jours sont nécessaires pour tout faire, surtout qu’il est bon de s’arrêter le temps d’une excursion de kayak dans un des plans d’eau rencontrés ou, pour les mollets les plus solides, sortir des sentiers le temps d’un après-midi pour grimper une montagne. 

Pour plus de détails, rendez-vous au circuitdelabbaye.com/  

Le paradis du kayak 

Amateurs de randonnées pédestres, mais surtout d’activités nautiques, la station O’Kataventures située à Mansonville dans le canton de Potton est l’endroit tout indiqué. Cette station permet de découvrir et de parcourir la sinueuse rivière Missisquoi en kayak, mais aussi en canot et en planche à pagaie. Sinon, pour les beaux jours qui sont encore présents, le « trip de la station » consiste en une descente en tube à air de la rivière, question de se rafraîchir de cet été caniculaire, encore un peu présent.  

Pour plus de détails, cliquez ici.

Camping hors du commun 

Au mont Sutton, en plus d’une superbe montée, les randonneurs sont invités à camper au sommet. Il y a 21 emplacements de camping en haut ainsi que des abris rustiques pour les moins habitués. Un magnifique lever de soleil attend les campeurs le lendemain avant une descente plus que reposante. Une bien belle façon de concilier weekend de plaisir et activité sportive. 

Pour plus de détails, rendez-vous au montsutton.com/activite/camping-au-sommet/  

Pour les gens en session universitaire, en stage, au travail ou en année sabbatique, l’Estrie convie tous ceux qui ont envie d’aventure, de nature et de sports dans ces lieux magiques et propices à toutes sortes d’activités, pour une journée, une fin de semaine ou une semaine complète. Se ressourcer et décrocher, en période stressante, ça fait toujours du bien.


Crédit photo @ Sarah Gendreau Simoneau

Partager cette publication