Par Chloé Néron

Étiez-vous trop occupé à voyager jusqu’en Europe ou alors à travailler de huit à cinq que vous n’avez pas eu le temps de lire Le Collectif? Aucun problème, nous vous offrons un récapitulatif des cinq articles les plus lus de l’été!

  1.                 Des étudiantes et étudiants en génie de l’UdeS gagnent une subvention de l’agence spatiale canadienne – par Jordane Boisvert

C’est en participant à un concours lancé par l’Agence spatiale canadienne (ASC) qu’un groupe d’étudiants de l’UdeS gagne une subvention d’une valeur de 200 000 $. En effet, 17 étudiants de la Faculté de génie ont décidé de participer au concours de l’ASC, qui consistait à présenter un satellite, conçu dans le cadre de leur projet de fin de baccalauréat. L’équipe qui se nomme QMsat, acronyme pour Quantum Magneto Satellite, compte maintenant 27 membres et fait appel à plusieurs autres facultés de l’UdeS pour combler les besoins de ce projet d’envergure! QMsat sera également présente lors du 69e Congrès international d’astronautique qui aura lieu en Allemagne du 1er au 5 octobre 2018. Quant au fameux satellite, son lancement se fera en 2021.

  1.                  L’alcool chez les universitaires : un constat inquiétant à Sherbrooke – par Dorian Paterne

Au deuxième rang, c’est l’article portant sur la consommation d’alcool chez les universitaires qui prend place. En effet, Le Collectif constate l’ampleur du problème lorsqu’il rencontre Antoine Forcier, vice-président aux activités étudiantes de la Fédération étudiante de l’Université de Sherbrooke (FEUS), à l’occasion du colloque annuel national sur les méfaits liés à l’alcool chez les universitaires. Antoine mentionne qu’à Sherbrooke le problème est surtout lié aux étudiants qui boivent beaucoup pour se déstresser ou pour avoir du plaisir. Mais de manière excessive, ça entraîne des conséquences monétaires ainsi que sur la sécurité des étudiants. L’UdeS a déjà entrepris quelques actions, comme le nouveau règlement encadrant les 5@8 et les 5@11 qui stipule que seuls les membres de l’UdeS y ont accès. De plus, le service de raccompagnement Allô-Retour est maintenant présent lors des événements sur le campus.

  1.                  Une nouvelle qui ne fait pas l’unanimité : la fête du lac des nations reçoit 75 000 $ de la ville de Sherbrooke – par Andréanne Beaudry

Alors que le montant avait été refusé en décembre dernier, la Ville de Sherbrooke a finalement accordé un montant de 75 000 $ au comité organisateur de la Fête du Lac des Nations. Ce qui est une bonne nouvelle, puisque cette dernière est l’un des plus grands événements à Sherbrooke. Cependant, la Société nationale de l’Estrie (SNE), organisatrice de la Fête nationale, y voit une iniquité puisque, depuis 2015, la Ville de Sherbrooke refuse de revoir les demandes de la SNE. Recevant déjà 30 000 $ de la part de la Ville de Sherbrooke pour la Fête nationale, la SNE demande une augmentation du financement de 15 000 $ pour les festivités au parc Jacques-Cartier. Le montant actuel est versé à trois endroits différents : au parc Chauveau, au parc Nault (Brompton) et au parc Jacques-Cartier. Quelle serait la juste mesure à prendre dans cette situation?

  1.                  Modifé : un film rassembleur et important pour notre environnement – par Martine Dallaire

Le film Modifié s’attaque à la problématique des organismes génétiquement modifiés (OGM) en s’appuyant sur des entrevues avec plusieurs experts et sur l’enquête personnelle de la réalisatrice. À travers son documentaire qui a nécessité dix ans de travail, la réalisatrice, Aude Giroux, veut surtout alimenter la réflexion et encourager les gens à se mobiliser face à l’industrie agroalimentaire. En effet, au Canada et aux États-Unis, aucune loi n’encadre les aliments transgéniques qui se retrouvent alors dans l’assiette des citoyens à leur insu. C’est le cas notamment du saumon d’Atlantique. Après le visionnement de ce film, l’indignation prend place lorsqu’on réalise que le gouvernement n’a entrepris aucune démarche alors que plus de 80 % des Canadiens sont en faveur de l’étiquetage.

  1.                  Un nouveau quartier près de l’université de Sherbrooke – par Martine Dallaire

Un tout nouveau concept pourrait voir le jour au Québec : un quartier live, work and play. L’Université de Sherbrooke, qui possède déjà l’emplacement, désire faire du Parc Innovation un endroit où les gens pourront se loger, travailler et se divertir. Si l’on sait déjà qu’un parc solaire ainsi qu’un laboratoire d’hydraulique y seront aménagés d’ici quelque temps, le nouveau quartier comprendra également plusieurs commerces et restaurants. Toutefois, le zonage du Parc Innovation doit être accepté à la consultation publique, qui se tiendra le 24 septembre prochain à l’hôtel de ville de Sherbrooke, pour que le projet puisse se réaliser.

Voilà ce qui résume les grands événements de l’été! Si vous voulez en lire plus, tous les articles sont disponibles sur le site web du journal Le Collectif.

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *