Les incontournables du Portugal ou le récit de deux filles déshydratées

Photo de couverture : Palacio da Pena

Par Jasmine Godbout et Ariane Dorion

Pays des vieux marins et des premiers Grands explorateurs, tels Vasco de Gama, le Portugal regorge de châteaux, de marchés, de vie, de pastéis de nata (pâtisseries originaires de la ville de Belém), de plages et de paysages à s’en mettre plein la vue. C’est avec près de 1000 photos que nous revenons de ce voyage de deux semaines pleines d’aventures. Voici un petit guide pratique sur nos incontournables du pays.

Lisbonne en quelques jours

Plage à Eiriceira

On n’aurait pu demander meilleures retrouvailles en sol européen qu’à la gare d’Oriente, près du téléphérique avec vue sur la mer. Après un gelato au port, une marche sur la Praça do Comércio et sur la rua Augusta, la journée se termine sur une terrasse avec une vue pas possible. Juste à côté du populaire elevador de Santa Justa et du couvent des Carmélites, le restaurant Topo Chiado donne aussi vue sur le château Sao Jorge, à visiter plus tard. Au menu, cidre et pizza à un prix tout à fait raisonnable.

Lisbonne est une ville qui se visite très bien à pied, surtout si vous habitez près des quartiers intéressants (le Bairro alto, l’Alfama et le Chiado). Toutefois, certaines attractions, comme la tour de Belém et le Monastère des Hiéronymites, peuvent être plus dispendieuses. Arrivez tôt pour éviter l’attente! Pour s’y rendre, l’utilisation des transports en commun est nécessaire. En chemin, pensez arrêter à la LX Factory, un marché hipster charmant.

À présent, la Lisboa Card est très pratique. Pour 25 euros par jour, vous avez accès à tous les transports et à de nombreux endroits du parcours touristique. C’est le moment d'enchaîner les musées et, pour sauver du temps, de visiter le Lisbonne souterrain en métro. L’entrée au Jardin botanique du parc Eduardo VII est incluse dans le prix, de même que celle des musées historiques et artistiques pour découvrir les merveilles du pays, comme les azulejos et le filigrane.

En faisant nos recherche pré-voyage sur Pinterest, nous avons vu une multitude de photos de la rua nova do Carvalho, une rue peinte en rose dans le quartier Cais do Sodré. Transformée en 2011 pour attirer les touristes, cette rue est désormais plus sale qu’autre chose. À éviter. Il ne reste qu’à se promener dans les rues pour apprécier les marchés du samedi et à embarquer dans le fameux tram 28 pour profiter des derniers moments dans la capitale.

Sintra et ses châteaux

Très fréquentée le jour, ville fantôme le soir, Sintra accueille les touristes dans ses rues bordées de marchands. À votre arrivée, la vue sur les châteaux surplombant la ville vous donnera envie d’y monter sans plus attendre.

L’accès par la route en auto ou en tuk-tuk - très populaires au Portugal - est possible, mais on recommande le parcours pédestre par le parc de Pena. Quelques forfaits vous permettent de visiter le Palacio da Pena, aux couleurs flamboyantes, et le mythique Castelo dos Mouros.

L’auberge de jeunesse ou l’hébergement chez l’habitant sont de bonnes options pour se reposer avant d’entreprendre d’autres marches vers le Palacio de Monserrate et le Quinta da Regaleira.

Pont à Porto

Entre terre et mer

En chemin vers notre prochaine destination, un arrêt dans les terres portugaises était de mise. Prendre le train - une fois le bon wagon trouvé – revient à bon prix. C’est le moment d’observer les paysages variés qui défilent.

L'un de vos objectifs est de surfer sur la vague de popularité d'un des plus beaux pays au monde? C’est sur la côte ouest que vous trouverez votre bonheur. Dans les petites villes comme Ericeira, certaines auberges de jeunesse offrent des forfaits d’initiation avec les compagnies locales. Les plages sont nombreuses et les vagues, parfaites pour surfer! Une prudence est toutefois de mise dans les forts courants.

Près de la mer, le poisson frais et les fruits de mer sont à essayer. Une fois dans les terres, ne passez pas tout droit sans déguster la liqueur aux cerises originaire d’Obidos, le Ginjinha, servie dans une petite coupe en chocolat. Des remparts du château, la vue sur la municipalité colorée et ses alentours est imprenable.

Ô Porto

Destination finale : Porto. Trois à cinq jour suffisent pour apprécier la ville et ses attraits. La librairie Lello, la gare de Sao Bento et la rue commerciale, Via Catarina, valent le détour.

L’un de nos endroits favoris du voyage reste le port avec ses marchands et ses bateaux. Profitez-en pour admirer les nombreux ponts entre Porto et la Vila Nova de Gaia. La journée s’achève et on n’a pas pu retenir un « Je ne bouge pas d’ici avant d’avoir vu le coucher du soleil! » C’est un brin nostalgique que nous terminons le voyage avec un dernier verre de porto local du haut d’une terrasse des fabricants locaux.

Petit lexique pratique

Tour de Belem

Bien que l’anglais soit connu de la plupart des employés de l’industrie du tourisme dans les grandes villes, il est très pratique de connaître quelques expressions de base en portugais. Que ce soit pour trouver son train dans une gare sans affiches ou employés (fait vécu à de multiples reprises) ou simplement pour avoir l’air sympathique aux yeux de son hôte AirBNB, voici une liste du vocabulaire du voyageur au Portugal.

  • Olá (bonjour)
  • Obrigado/obrigada (merci au masculin et au féminin, signifie : je vous suis obligé(e))
  • Eu estou procurando X (Je cherche X, la ligne de tramway 28, par exemple, grand classique de tourisme lisbonnais)
  • estação de trem / estação de comboios (station de train)
  • Eu sou canadense (Je viens du Canada)
  • Eu falo frances e ingles (Je parle français et anglais - très pratique lorsque vous n’arrivez pas à identifier l’accent de votre interlocuteur)
  • Quanto custa? (Combien ça coûte - pour savoir combien de pastéis de nata, ou de bouteilles de porto, vous pouvez vous acheter pour la collation de l’après-midi)
  • Qual é a melhor maneira de chegar a X ? (Quelle est la meilleure manière de se rendre à X? - notre réponse : toujours à pied)
  • Eu quero ficar aqui para sempre (Je veux rester ici pour toujours - ce que vous direz vers la fin de votre voyage!)

Crédit Photo @ Jasmine Godbout et Ariane Dorion

Partager cette publication

Laisser une réponse