Par Josiane Demers

Qui dit rentrée scolaire, dit manque de temps pour se prélasser des heures devant nos écrans à dévorer une série Netflix complète. C’est pourquoi Le Collectif, tel un détective, s’est mis à la recherche des meilleures webséries québécoises.

Non seulement ces séries sont plus courtes, mais elles sont aussi, pour la plupart, gratuites. Comment résister?

Téodore pas de H

Cette œuvre met en vedette Philippe-Audrey Larrue-St-Jacques (Like-moi) qui campe le rôle-titre. On y suit le parcours d’un jeune adulte avec un trouble de l’attention (TDA) qui retourne à l’école pour terminer son secondaire. Ce qui rend la série intéressante, c’est l’incursion dans le cerveau de quelqu’un qui vit avec ce diagnostic, parce que la narration est telle qu’on entend tout ce qui passe par la tête de Téodore. Avec deux saisons disponibles sur le site officiel de la série, ce petit bijou vous fera passer habilement du rire aux larmes.

Le Killing

Comédie un peu décalée mettant en vedette plusieurs humoristes de la relève, Le Killing nous amène dans l’univers des camps de jour. Les animateurs mettent leurs noms dans un chapeau et pigent chacun une cible en début d’été dans l’objectif de devenir le Master Killer. Péripéties loufoques et scènes déjantées garanties. À voir sur Noovo.

Maude, Félix et la fin du Monde

Jean-Carl Boucher (1987) et la nouvelle venue Sarah Keita incarnent les deux rôles principaux de cette série fantastique. On y aborde une prémisse peu originale, mais dont on de ne se lasse pas : La fin du monde. Maude et Félix se retrouvent après une éclipse ayant éliminé la race humaine. À travers leur quête pour trouver une explication aux évènements, la série offre un regard critique sur la société d’aujourd’hui. Disponible sur Tou.tv.

La loi c’est la loi

Si vous aimez les satires d’émissions policières, cette série est pour vous. Dans un Montréal plus trash que dans la réalité où sévit la SPTM (Société de Police Tactique de Montréal), personne n’est à l’abri d’une arrestation. La série porte un regard sévère sur les pratiques policières abusives et le profilage racial. Elle présente un tandem de policiers plutôt zélé pour qui tout le monde est un suspect. Pour découvrir les 5 épisodes de 8 minutes, visitez Unis télé.

Je voudrais qu’on m’efface

Cette série désarmante et authentique nous plonge dans l’univers rarement présenté à la télévision de la pauvreté à Montréal dans le quartier Saint-Michel. On y suit des personnages adolescents qui luttent pour ne pas finir comme leurs parents. Cette œuvre, basée sur le roman d’Anaïs Barbeau-Lavalette du même nom, vous arrachera certainement quelques larmes tout en vous faisant réfléchir. Visitez Tou.tv pour visionner.

Ces cinq séries sont excellentes. Si vous voulez en découvrir plus, n’hésitez pas à aller visiter les sites web des chaînes de télévision québécoise qui regorgent de choix.

Bon visionnement!


Source photo @ Pixabay

Partager cette publication