« Mon corps est un temple »

Par Émilie Lalonde

 

Cette réplique, c’est exactement le genre de paroles qui sont entendues lors d’une soirée effrénée d’improvisation à la LUIS. Ça ainsi que plein d’autres anecdotes et histoires croustillantes. Une chose est sûre : les verts et les bleus n’ont pas chômé lors du neuvième match.

 

Coup de sifflet

Lors de cette soirée riche en rires, quelques pénalités et avertissements ont tout de même été décernés par l’arbitre. Tout d’abord, lors d’une catégorie se nommant Insulte poétique, les joueuses Léonie Alain et Élodie Turcotte n’ont pas pu se retenir et ont laissé échapper quelques esclaffements.  L’arbitre a ainsi attribué un décrochage des deux côtés. Deux improvisations plus tard, Léonie a reçu une nouvelle fois un avertissement. Elle était vraiment dans la mire de l’arbitre ce soir-là. Puis, lors d’une improvisation nommée Caresser le vent, les bleus ont reçu un avertissement pour le non-respect du thème. En effet, plusieurs références actuelles comme le 281 étaient lancées lors de l’improvisation sans lien réel avec l’histoire outre l’envie de faire rire le public. Pour cette même improvisation, les verts se sont fait avertir de ne pas envoyer un garçon jouer le rôle d’une fille vu la forte présence féminine au sein de l’équipe.

.

11224062_902723499819426_1342506852649228690_o

© Thomas Clapperton

.

Les pénalités sont souvent dues au fait que les improvisateurs veulent faire rire le public à tout prix et ainsi, gagner le point pour leur équipe. Malgré cela, les verts et les bleus se sont montrés très complices à plusieurs reprises. D’ailleurs, lors d’une improvisation ayant comme catégorie Interviewer, un point a été décerné aux verts et aux bleus.

.

.

Victoire des bleus

Après leur aventure dans le désert du Sahara, après leur visite dans un chalet hanté et après leur voyage autour de la Terre, les joueurs de l’équipe des bleus ont finalement remporté la partie… Ce fut très serré ! Après deux heures d’improvisation, la partie s’est terminée avec la marque finale de 9 à 8. Malgré tout, deux joueurs des verts se sont hissés au palmarès des étoiles. Félicitations à Bruno Girouard et à sa capitaine, Élodie Turcotte. Félicitations également à Léonie Alain de l’équipe gagnante.


© Thomas Clapperton

Partager cette publication