Retour en force pour Maxence Parrot

Par Jules Grégoire-Moisan

Après avoir combattu un cancer pendant plusieurs mois, le planchiste Maxence Parrot renoue avec la compétition en remportant la médaille d’or en big air aux X Games d’Oslo.

Le 16 janvier dernier, lors d’une conférence de presse, la vedette de snowboard originaire de Cowansville, Maxence Parrot, nous apprenait qu’il était atteint d’un lymphome de Hodgkin, forme plutôt rare de cancer qui ne représente environ que 0,5 % des diagnostics. L’athlète, qui avait alors 24 ans, annonçait donc la fin de sa saison 2018, lui qui venait tout juste de remporter une médaille d’argent aux derniers Jeux olympiques d’hiver à Pyeongchang.

Une carrière impressionnante

Malgré son jeune âge, Maxence Parrot connaît une carrière exceptionnelle. Effectivement, en plus de deux participations aux Jeux olympiques ainsi que sept aux X Games, Parrot a marqué l’histoire à plusieurs reprises. Du tout premier triple cork de l’histoire des X Games en 2013 au légendaire premier switch quadruple en 2015, Max Parrot figure, depuis le début de sa carrière, parmi les meilleurs dans ses deux disciplines de prédilection, soit le slopestyle et le big air.

Une victoire émotive

Seulement deux mois après avoir gagné sa bataille face au cancer, c’était le retour en piste pour Parrot le samedi 31 août à Oslo en Norvège, à l’occasion des X Games. Habitué de cette compétition, son palmarès le témoignant d’ailleurs, l’athlète âgé maintenant de 25 ans se présentait en Scandinavie avec la même mentalité qu’avant sa maladie. « Peu importe ce qui va arriver, je vais être content d’être revenu dans ma carrière, mais c’est certain que mon but est de gagner ici. Je ne vais jamais à une compétition juste pour le plaisir d’y participer. Je la fais toujours pour gagner, » déclarait alors Maxence Parrot.

Bien qu’il reconnaisse avoir pensé abandonner pendant le long processus, c’est un Max Parrot en confiance et enjoué à l’idée de retrouver la compétition qui s’est présenté dans la capitale norvégienne le 30 août. Avouant lui-même que son rapport à la vie est complètement différent depuis cet épisode cauchemardesque, le défi auquel il faisait face la fin de semaine du 31 août dernier revêtait un aspect fort symbolique pour le planchiste, qui a grandi sur les pentes de la montagne de Bromont.

De nature peu émotive, Maxence Parrot concède cependant avoir « pleuré de l’intérieur » suite à la victoire, lui qui était visiblement excité de sa performance tout à fait extraordinaire.

Cependant, bien que cette médaille fort méritée représente l’aboutissement d’un combat acharné, la victoire la plus importante de la carrière de Max Parrot reste et restera celle qu’il a remportée il y a maintenant deux mois.

Un documentaire à venir

Après avoir vécu le pire, celui qui compte maintenant 10 médailles en carrière aux X Games veut se servir de son histoire pour inspirer les jeunes qui auront à passer par une épreuve semblable. En effet, une équipe munie de caméras a suivi le planchiste cinq jours par semaine dès le tout début de son processus de 12 séances de chimiothérapie jusqu’à sa récente victoire. Le documentaire est prévu pour 2020.


Crédit Photo @ Associated Press, Fredrik Hagen

Partager cette publication

Laisser une réponse