Par Mathieu Fontaine

Pendant mon adolescence, j’ai vu quelques-uns de mes idoles être repêchés dans différents sports. Aujourd’hui, une dizaine d’années plus tard, ceux-ci sont présentement à mi-chemin de leurs parcours respectifs. Voici donc quelques joueurs qui se démarquent dans une ère où le sport semble être à son apogée.  

Sidney Crosby

Après des débuts fracassants en 2005 et 2006, la carrière de Crosby a été marquée par les blessures. Malgré tout, le numéro 87 domine le classement des joueurs actifs en ce qui a trait à la moyenne de points par matchs disputés avec une moyenne de 1,325 par partie jouée. Il est accompagné au sommet de cette catégorie par Evgeny Malkin, Alexander Ovechkin, Jaromir Jagr et Patrick Kane. Bien qu’il soit presque impossible de rejoindre Wayne Gretzky au top des marqueurs de l’histoire de la LNH, Crosby s’avère, en compagnie des Ovechkin, Kane et compagnie, l’un des meilleurs des années 2000. Avec encore possiblement près d’une dizaine de saisons à jouer, sa vision du jeu, son coup de patin fluide et son leadership pourraient lui permettre de se hisser parmi les plus grands de l’histoire du hockey.

Carey Price

Depuis quelques années, Carey Price domine la Ligue nationale de hockey à sa position. Son seul problème : les blessures. En effet, la plupart des spécialistes s’entendent pour dire que Price est le meilleur gardien du circuit Bettman. Il n’a cependant pas disputé une saison complète depuis 2014-2015, année où ses séries éliminatoires avaient abruptement pris fin en finale d’association à la suite d’une collision avec Chris Kreider des Rangers de New York. Même si ses statistiques sont impressionnantes, il sera très difficile pour le porte-couleur des Canadiens de rejoindre Martin Brodeur, Patrick Roy ou Dominik Hasek. Néanmoins, il pourrait s’établir comme étant le meilleur gardien de tous les temps au niveau technique : toujours calme, Price n’effectue pratiquement pas de mouvements inutiles devant son filet et pratique le style papillon à la perfection.

Lebron James

En voilà un autre qui épate, mais cette fois-ci dans la National Basketball Association (NBA). Il est d’ailleurs récemment devenu le joueur le plus jeune de l’histoire à atteindre le plateau de 27 000 points. Parviendra-t-il à rejoindre Kareem Abdul-Jabbar à 38 387 points? Seul l’avenir nous le dira. Par contre, il est difficile de croire qu’il réussira à surpasser Michael Jordan au chapitre de la moyenne de points par match, lui qui a conservé un total de 30,1 par partie jouée. Présentement, James se situe à 27,1, ce qui lui vaut le cinquième rang de tous les temps. Une chose est certaine, Lebron James a marqué et continuera de marquer son époque. Il a remporté le titre de joueur le plus utile à son équipe lors des trois conquêtes du championnat de la NBA auxquelles il a participé avec le Heat de Miami et les Cavaliers de Cleveland. Encore une fois cette année, sa formation aspire aux grands honneurs, tout comme ses fidèles rivaux, les Warriors de Golden State.

Bref, il ne s’agit que de quelques exemples qui, pour moi, se démarquent de tous les autres. Dans quelques années, nous parlerons probablement de Connor McDavid, Odell Beckham Jr. et compagnie. Nous les verrons grandir et devenir de véritables légendes.


Crédit photo © NHL

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *