Par Béatrice Palin 

Tik Tok a bien mauvaise réputation. Nous avons déjà abordé le sujet en profondeur dans une édition précédente. L’algorithme de l’application possède toutefois des avantages insoupçonnés…  

Il est souvent difficile de trouver son compte au début sur Tik Tok si on n’est pas amateur d’adolescents faisant du lip sync sur des chansons qu’on ne connait pas toujours. Il vaut toutefois la peine de laisser l’algorithme apprendre à nous connaitre un peu. Une fois que l’application nous a bien cernés, on a accès à du contenu littéralement sur mesure. Ça en fait parfois peur. 

Esprit de communauté 

Après quelques semaines d’utilisation, l’application se met à nous diriger vers du contenu très ciblé et qui nous ressemble. J’y ai découvert des tonnes de communautés différentes, partageant sur leurs points communs, toutes reliées par certains hashtags. Ces communautés sont un peu l’équivalent des groupes que l’on retrouve sur Facebook, mais en version vidéo. Croyez-le ou non, c’est grâce à la communauté TDAH/Autisme que je me suis rendu compte d’une erreur de diagnostic chez moi. J’y ai appris plein de trucs pour me faciliter la vie et mieux vivre avec moi-même. Le mot d’ordre cependant avec les communautés à saveurs scientifique et/ou médicale est de toujours vérifier les sources. Cela vaut pour tous les médias.  

D’un autre côté du spectre, on trouve par exemple des groupes comme le fameux #Witchtok, immense coven rassemblant des praticiens et praticiennes de sorcellerie de partout sur la planète. Le modèle est le même pour les sujets comme l’artisanat ou l’art en général. On partage notre pratique et demande ou donne des conseils aux autres. On fait découvrir des ressources intéressantes.  

Un dernier aspect par rapport au sentiment de communauté est la mobilisation. L’application a bien failli être bannie des États-Unis lorsque les jeunes Américains se sont mobilisés via Tik Tok pour acheter le plus de billets possible à un rassemblement orchestré par Donald Trump pour que personne ne puisse s’y présenter. Le résultat parle de lui-même.  

Un nouveau médium d’enseignement 

Pour certaines personnes, instruire leur entourage est une passion et elles utiliseront toutes les plateformes le permettant. Tik Tok n’y échappe pas. Des organisations officielles comme la NASA et la station de recherche antarctique ont sauté sur l’occasion de se rendre plus accessibles à la nouvelle génération.  

Il est sûr que les comptes officiels d’institutions sont des sources plus fiables que des individus, il ne faut cependant pas passer à côté de gens comme Hank Green, véritable encyclopédie scientifique pince-sans-rire.  

Plusieurs professionnels de la santé ont aussi choisi la plateforme pour informer la population sur les avancements par rapport à la pandémie actuelle. Des psychologues abordent les différents types d’attachement et les caractéristiques de relations saines. Des dermatologues conseillent leurs spectateurs sur leurs problèmes de peau. Sans oublier, le Tik Tok de Dr Pimple Popper, un autre incontournable.  

Comme expliqué précédemment, validez les sources. Il serait toutefois dommage de passer à côté de ressources aussi accessibles et gratuites simplement à cause du stigma du média utilisé. 

Un tremplin pour les petites et moyennes entreprises 

Pour terminer, Tik Tok est un véritable tremplin pour des milliers de petites entreprises. La plateforme offre de la visibilité gratuitement tout en permettant aux artistes de faire valoir leur art.


Crédit montage @ Béatrice Palin

À lire aussi  

TikTok : divertissement ou dépendance en temps de pandémie 

Partager cette publication