Par Emie Charpentier  

Connaissez-vous Sherbrooke citoyen? Il s’agit du parti politique d’Évelyne Beaudin, nouvelle mairesse de Sherbrooke depuis les élections du 7 novembre dernier. Elle est non seulement devenue la première femme à être élue mairesse à Sherbrooke, mais son parti a fait élire sept candidats, dont majoritairement des femmes, ce qui apporte un énorme vent de changement à la population. 

En effet, ce parti né en 2016 dans le but d’améliorer la démocratie de la ville, en travaillant avec et pour les citoyens, vient tout juste de lancer son nouveau programme politique. Alors que cette organisation siège depuis déjà quatre ans au sein du conseil municipal de Sherbrooke, l’expérience acquise lui a permis de bâtir un programme porté par une volonté de changement. 

Une nouvelle manière de s’organiser 

Le programme en question comporte de nouvelles idées afin de mieux organiser la ville de Sherbrooke quant à sa gouvernance et sa participation citoyenne, l’environnement et l’aménagement du territoire, le développement économique ainsi que la qualité de vie des citoyens et citoyennes. 

À la suite des options présentées, on remarque une forte amélioration du programme culturel, contrairement aux dernières années. Les changements apportés sont d’offrir un soutien aux acteurs et actrices du milieu culturel en développant l’économie des secteurs artistiques et artisanaux. Pour ce faire : un programme de bourses offertes aux artistes, la création d’ateliers à l’aide d’espaces inutilisés, un processus administratif simple pour les artistes de rue et des budgets alloués à la construction de nouveaux bâtiments municipaux pour les expositions d’arts publiques.  

Investir où ça compte 

Le financement accordé à ce projet, nommé « ouragan musical », a pour but entre autres de mettre de l’avant des centres culturels d’arrondissements, tels que le parvis de Fleurimont ou encore la maison des arts de la culture de Bromptonville. Cette enveloppe passera de 75000 $ à 100 00 $. Cette bonification de la programmation culturelle mettra certainement en valeur la relève musicale de la ville. 

L’organisation prévoit d’aider les bibliothèques sherbrookoises en priorisant un financement particulier pour celle-ci, afin d’assurer leur présence accrue sur le territoire. Le parti compte mettre en œuvre la politique du patrimoine culturel, en protégeant le patrimoine immobilier et en misant sur l’aspect touristique de ce dernier. Ce genre d’investissement permet de faire connaitre les collections d’œuvres d’art de la ville et ainsi enrichir les connaissances autour de l’héritage culturel sherbrookois.  

Ce n’est qu’un début 

Sherbrooke citoyen mentionne vouloir transformer le secteur culturel en secteur économique. Ce but serait atteint avec la mission du tout nouvel organisme de développement économique, Entreprendre Sherbrooke. L’objectif est simple, il s’agit de reconnaître que les artisans du milieu culturel sont à la fois des entrepreneurs et des artistes.  

Evelyne Beaudin souhaite aussi promouvoir les programmes de musique qu’offrent plusieurs institutions de la ville de Sherbrooke, de l’école primaire à l’Université. C’est d’ailleurs l’unique ville au Canada qui offre ce type de parcours à l’école publique. 


Crédit photo @ Sherbrooke Citoyen

Partager cette publication