Par Myriam Baulne 

Cette année, le Festival Filministes revient pour une quatrième édition, cette fois entièrement gratuite et virtuelle, qui aura lieu du 4 au 12mars 2021. Avec pour mission de faire connaître les réalisatrices d’ici et d’ailleurs tout en créant un espace de discussion sécuritaire et bienveillant autour des enjeux féministes, l’événement se veut une occasion en or de découvrir de nouveaux documentaires, courts métrages et films de fiction qui sortent de l’ordinaire. De plusafin de rendre les activités et diffusions inclusives et accessibles au plus grand nombre de personnes, toutes les discussions du festival seront interprétées en langue des signes québécoise (LSQ). 

L’événement montréalais, mis sur pied en 2015, organise des discussions sur des enjeux féministes contemporains par le biais de projections d’œuvres cinématographiques. Il ne présente toutefois sa première édition officielle qu’en 2018, encouragé par quelques années de succès et de salles combles. L’événement reçoit également des invités de divers milieux, qui proposent de poser un regard critique sur différents enjeux féministes. 

Cette annéele Festival a su s’imposer une fois de plus comme un événement féministe incontournable par la qualité de ses propositions et la diversité de ses invités, tout en usant d’ingéniosité pour transposer en ligne une expérience déjà gagnante ancrée initialement dans un espace physique. Entièrement gratuit sur inscription, le Festival propose des œuvres cinématographiques de différents formats et genres qui ne manquent jamais de fasciner le public. 

Une programmation diversifiée 

Dans cette programmation bien spéciale, vous retrouverez cinqlongs métrages et sixblocs numériques totalisant 50courts métrages d’ici et d’ailleurs, qui seront diffusés sur Tënk, une plateforme indépendante dédiée au documentaire d’auteur. 

En plus des films, vous aurez également droit à cinq panels de discussion autour des enjeux présentés par les longs métrages, une classe de maître sur l’afroféminisme avec la réalisatrice française Amandine Gay, trois résidences artistiques virtuelles réunissant l’artiste visuelle Moule, l’humoriste Naila et la cinéaste Kijâtai-Alexandra Veillette-Cheezo. La programmation se poursuit avec une table ronde sur l’art en temps de pandémie, et prend fin avec une collecte de fonds, proposée sous forme de bingo mettant en vedette le cinéma féministe. 

Cette année, la justice reproductrice, l’amour, les biais sexistes et racistes de l’intelligence artificielle, le lesbianisme et le vieillissement, l’utilisation du cinéma comme acte de guérison et les récits migratoires sont quelquesuns des nombreux angles par lesquels le Festival Filministes souhaite ouvrir la discussion sur les perspectives féministes contemporaines.  

Festival Filministes 2021 de Festival Filministes on Vimeo.

Cinq longs métrages 

Pour vous mettre l’eau à la bouche, voici un aperçu des cinq longs métrages principaux qui seront présentés lors du Festival. 

Traversées 

Ce documentaire de Florence Pelletier et Caroline Côté, réalisé en 2020, suit le périple de cinq femmes alors qu’elles tentent de parcourir un trajet de 160kilomètres à Kuururjaq, dans le Grand Nord québécois. 

Niña Mamá 

Filmé lors de consultations dans un hôpital en Argentine, ce documentaire en noir et blanc fait la lumière sur la situation des grossesses à l’adolescence. Notons que l’avortement n’a été légalisé en Argentine qu’en décembre dernier et que le combat est loin d’être gagné, car la peur et la honte liées à l’avortement sont encore bien présentes dans l’esprit des Argentines. 

La Nave del Olvido 

Bien que les dernières années aient vu naître de plus en plus de récitsLGVTQIA2S+ au cinéma, un sujet demeure trop peu abordé : qu’en est-il des couples homosexuels âgés? Ce long métrage parvient à donner une visibilité à la sexualité des femmes âgées et aux relations lesbiennes, deux réalités souvent oubliées. La Nave del Olvido raconte l’histoire de Claudina, une dame âgée résidant dans la campagne chilienne, qui développe un sentiment amoureux pour sa voisine. Un récit à la fois doux et difficile qui est adapté magnifiquement à l’écran par la réalisatrice Nicol Ruiz. 

Coded Bias 

Ce documentaire éclaté explore l’impact du rôle croissant de l’intelligence artificielle (IA) sur nos droits et libertés, un sujet d’actualitéPuisque nos vies se trouvent largement accompagnées d’IA dans le quotidien, il convient de se questionner sur les conséquences que peut avoir cette technologie à long terme et même des implications sociales liées à cet enjeu, puisque les avancées de l’IA sont majoritairement développées par des hommes blancs et sont souvent investies par des biais racistes et sexistes. 

Morgana 

Morgana est un documentaire qui relate l’histoire d’une cinquantenaire qui quitte son mari et ses enfants suite à plusieurs décennies de souffrance à tenter de souscrire aux normes de la société. Après un combat difficile avec ses idées noires, la femme décide d’explorer sa sexualité et de scénariser et performer de courts films qui la mettent en scène. Le documentaire aborde les thématiques difficiles de la santé mentale, de la précarité des créateurs et créatrices et de l’influence de l’art sur la guérison, soulignant l’importance de vivre sa vérité, sans compromis. 

Un événement à ne pas manquer 

Pour une troisième année, un concours de critique est également proposé aux participants et aux participantes, qui seront invité(e)s à rédiger une critique de 500 à 1000mots sur un ou plusieurs films du festival pour courir la chance de voir leur écrit sélectionné pour une publication sur la plateforme Web de la revue Spirale. La critique doit être reçue avant le 14mars 23 h59 afin d’être éligible. 

Le Festival Filministes est définitivement un événement incontournable pour les amateurs de films et les gens soucieux de faire valoir les droits, le talent et les créations des femmes de partout dans le monde. Cette année, même pas besoin de se déplacer jusqu’à Montréal pour en profiter! La vie est bien faite, non? 

Pour de plus amples détails et pour vous inscrire aux différents visionnements et panels, visitez le site Web du Festival Filministes.


Crédit photo @ Carmen Rachiteanu 

À lire aussi 

Violence et vulnérabilité au cœur de la poésie féministe

Partager cette publication