Le Collectif est à l’écoute

Par Laurence Poulin

Former et informer. Voilà la devise du journal Le Collectif de l’Université de Sherbrooke. Cette devise est là pour nous rappeler que cette plateforme est une extraordinaire source d’apprentissage pour toutes les collaboratrices et tous les collaborateurs qui y sont passé à travers les sessions et les années, tout comme pour les chefs de pupitre, la correctrice, la rédactrice en chef, l’équipe web, composée d’un responsable web et d’une gestionnaire de communautés et l’infographe.

Toutes les étudiantes et tous les étudiants qui passent par ce journal le font d’abord par intérêt pour l’écriture, pour s’impliquer dans leur milieu universitaire et y mettre tout leur cœur. Ensuite viennent la pratique et le perfectionnement menant à de meilleurs articles et une meilleure couverture de certains sujets qui touchent les étudiants. Mais cela peut prendre un certain temps, et ce serait bien dommage de ne pas laisser la chance à ceux qui veulent s’améliorer de bien pouvoir le faire.

Certaines critiques nous ont été adressées et elles concernaient principalement la structure du journal, ses éditoriaux et le manque d’objectivité de certains articles. À ce sujet, notre équipe était déjà en processus de réflexion quant à la structure du journal et à son contenu, ainsi qu’à une utilisation plus accrue du web dans la couverture journalistique.

Nous tenons à rappeler que Le Collectif a à cœur l’intérêt de ses lectrices et lecteurs et ne demande pas mieux que de recevoir des critiques constructives et des idées de sujets à couvrir. La quasi-totalité de l’équipe actuelle est entrée en fonction il y a de cela un peu plus d’un mois alors que vous lisez cette présente édition. Un mois. Un mois pour apprendre et s’adapter aux rouages d’un journal étudiant, au fonctionnement d’une semaine de production, à la recherche de nouveaux collaborateurs et de sujets à couvrir et à la gestion d’une équipe de collaborateurs.

Le Collectif fêtera ses 40 ans d’existence en 2017. Quarante années au cours desquelles le journalisme a évolué, s’est raffiné et s’est profondément métamorphosé, tout comme les équipes qui se sont succédées.

Les dernières statistiques démontrent que nos journaux sont lus à 65 %. Nous souhaitons conserver ce taux, voire l’augmenter et assurer votre satisfaction. C’est pourquoi nous tendons l’oreille et sommes à l’écoute des commentaires et critiques constructives afin de toujours nous améliorer et offrir une plateforme qui vous représente et vous interpelle, que vous soyez de la Faculté de génie ou de l’École de gestion, en passant par les Campus de la santé et de Longueuil. À cet effet, la porte de notre local est toujours ouverte et nous serons heureux de vous y recevoir. Également, surveillez vos courriels, un sondage vous sera envoyé afin d’établir quel contenu la communauté étudiante de l’Université souhaite retrouver et lire dans son journal. Celui-ci nous permettra de mieux cibler les attentes de notre lectorat afin que Le Collectif soit un meilleur reflet des étudiantes et étudiants de l’Université de Sherbrooke.

Le Collectif fêtera ses 40 ans d’existence en 2017. Quarante années au cours desquelles le journalisme a évolué, s’est raffiné et s’est profondément métamorphosé, tout comme les équipes qui se sont succédé. L'équipe actuelle est fière de s’inscrire dans la tradition journalistique étudiante et s’estime également choyée d’être là, avec vous, aux premières loges du journalisme de demain.


Crédit photo © Gabrielle Gauthier

Partager cette publication