Un Défi Végane à l’Université

Par Émilie Lalonde

Pour la première fois sur le campus, les étudiants pourront participer à un Défi Végane. En effet, le comité de droit animal, le comité Droit Vert l’Avenir et l’Association végé de l’Université de Sherbrooke ont joint leurs forces, afin d’organiser des conférences et des soupers sur le thème du végétarisme.

Les origines

Le Défi Végane ne se déroule pas uniquement ici. En fait, c’est un mouvement très populaire. L’idée originale a émergé grâce au et à la parution du livre Le Défi végane 21 jours d’Élise Desaulniers. Le concept s’est ensuite vu repris un peu partout au Québec notamment par l’Université de Montréal et par l’Université de Sherbrooke cette année. Du 16 janvier au 5 février prochain se déroulera donc une édition toute spéciale du Défi végane 21 jours sur notre campus.

Les activités et outils

De nombreuses activités auront lieu durant ces journées. D’abord, le 19 janvier, une conférence avec la nutritionniste Cora Loomis permettra à l'assistance d’obtenir des trucs pour avoir une saine alimentation dans un régime sans viande. Puis, au milieu du Défi se déroulera un souper au Végécafé Vertuose. Ce sera le moment d’échanger avec les autres participants. Finalement, le 26 janvier aura lieu une discussion chapeautée par Élise Desaulniers durant laquelle des sujets tels que le bien-être des animaux, l’environnement et la faim dans le monde seront évoqués. Il est également possible de joindre le groupe de soutien de l’événement sur Facebook, afin d’être bien outillé.

Les partenaires

Le Défi Végane original Québec a débuté dès le 9 janvier. Ce dernier s’est associé avec Prana Bio qui est un producteur d’aliments. La compagnie permet donc au grand public de s’inscrire gratuitement à une infolettre envoyée quotidiennement. Elle présente des recettes et des trucs. C’est une façon d’être encadré tout au long de ces journées.

Les trois comités organisateurs de l’édition de l’Université ont, eux aussi, de leur côté, réussi à regrouper des partenaires. Certains commerces locaux offrant de la nourriture végétarienne et végétalienne feront tirer des cartes-cadeaux parmi les participants.

Être végétarien toute l’année

Le Défi poussera peut-être des gens à être végétarien à temps complet tout comme les membres de l’Association végétarienne de l’UdeS. Celle-ci en est encore à ses balbutiements. Elle a été fondée au printemps 2015, mais s’efforce de proposer des activités variées. Les cinq personnes formant le comité exécutif ont mis sur pied à la session dernière un programme de parrainage. Quatre heures par mois, elles s’engagent à donner des trucs et des recettes à l’étudiant auquel elles sont jumelées. Mélanie Boilard, coordonnatrice de l’association, mentionne d’ailleurs qu’il est également possible d’accompagner son protégé à l’épicerie.

Toutes ces initiatives ont un but commun : favoriser la discussion.


Crédit photo © Guillaum Guilbault, FVM 2014

Partager cette publication